mis à jour le

Trois Zambiens arrêtés, accusés de prétendre que le président Sata serait mourant

Trois opposants zambiens ont été arrêtés le week-end dernier, accusés de faire campagne pour la présidentielle de 2016 en prétendant que le président Michael Sata serait mourant, alors que la santé du chef de l'Etat alimente des rumeurs insistantes.

Remis en liberté sous caution, le trio sera présenté à la justice le 15 juillet, Fresher Siwale pour atteinte à l'ordre public, Richard Hijijika et George Chombela pour propagation de fausses nouvelles dans l'intention de créer la panique, a précisé l'un deux.

Leur version des faits est tout autre que celle des autorités. "On était en train de distribuer des tracts près de la place Kaunda en disant de voter pour Hakainde Hichilema en 2016 mais des supporters du Front patriotique (parti présidentiel ndlr) sont arrivés et nous ont attaqués", a expliqué M. Siwale mercredi à l'AFP.

"Ensuite, ils ont inventé cette histoire comme quoi nous disions que le président Sata allait mourir. Mais nous n'avons aucune information confidentielle sur la santé de M. Sata, ils ont tout inventé, c'est politique", a-t-il ajouté.

Le vice-président Guy Scott a été pressé de questions par l'opposition mercredi au Parlement à propos de la santé et de l'absence du chef de l'Etat, en déplacement en Israël depuis dimanche.

"Le président est en Israël en séjour de travail. Il doit rencontrer le président Shimon Peres selon convenance d'agenda réciproque", a précisé M. Scott. Il a éludé les questions sur la santé de M. Sata, 76 ans, et est resté muet également quant à la date de retour du président.

AFP

Ses derniers articles: RDC: quatre artistes-peintres libérés après six jours de détention  Libye: des membres de la mission de l'ONU brièvement enlevés  Burkina: manifestation de policiers radiés demandant leur réintégration 

président

AFP

Gabon: l'auteur d'un ultimatum au président Bongo en détention préventive

Gabon: l'auteur d'un ultimatum au président Bongo en détention préventive

AFP

RDC: "le dialogue est permanent", assure le président Kabila

RDC: "le dialogue est permanent", assure le président Kabila

AFP

Tchad: le contrat avec Glencore, "un marché de dupes", selon le président Deby

Tchad: le contrat avec Glencore, "un marché de dupes", selon le président Deby