mis à jour le

Nigeria: au moins 30 morts et plus de 60 femmes enlevées

Au moins 30 personnes ont été tuées et plus de 60 femmes et jeunes filles enlevées dans une série d'attaques attribuées au groupe islamiste armé Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, ont déclaré des responsables locaux et des habitants.

Ces tueries et enlèvements ont eu lieu au cours d'une série d'attaques des insurgés dans le village de Kummabza, dans l'Etat de Borno, ces sept derniers jours, selon des habitants qui ont fui les violences. Le quartier général de la Défense nationale nigériane a affirmé lundi soir sur Twitter qu'il cherchait "à confirmer les nombreuses informations faisant état d'enlèvements de jeunes filles dans le Borno".

AFP

Ses derniers articles: Réfugiés: 358 millions de dollars promis  Guinée équatoriale: deux journalistes brièvement interpellés  Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué 

femmes

AFP

Afrique du Sud: manifestation contre les violences faites aux femmes

Afrique du Sud: manifestation contre les violences faites aux femmes

AFP

Boko Haram: le rapport complexe des femmes avec leurs ravisseurs

Boko Haram: le rapport complexe des femmes avec leurs ravisseurs

AFP

Nigeria: une vingtaine de femmes enlevées par Boko Haram

Nigeria: une vingtaine de femmes enlevées par Boko Haram

morts

AFP

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

AFP

Centrafrique: une centaine de morts

Centrafrique: une centaine de morts

AFP

Centrafrique: au moins 40 morts dans des combats

Centrafrique: au moins 40 morts dans des combats