mis à jour le

L'Egypte saisit deux chaînes de supermarchés appartenant

Les autorités égyptiennes ont ordonné dimanche la saisie de deux chaînes de supermarchés appartenant à des responsables des Frères musulmans, confrérie ciblée par une féroce campagne de répression depuis la destitution il y a près d'un an du président Mohamed Morsi issu de ses rangs.

La police a fermé, en application de cette décision, les supermarchés Seoudi et Zad, appartenant respectivement à Abdel Rahman Seoudi et Khairat al-Chater, deux responsables de la confrérie qui a été interdite et décrétée "organisation terroriste" en décembre.

"Les forces de sécurité appliquent la loi", a affirmé Ali al-Demerdash, chef de la police du Caire, ajoutant qu'un "comité formé en conformité avec une décision de justice a décidé de saisir les chaînes Zad et Seoudi (...) car les propriétaires financent les Frères musulmans".

Khairat al-Chater, "numéro deux" de la confrérie et riche homme d'affaires considéré comme le premier financier des Frères et leur éminence grise politique, avait été arrêté après la destitution de M. Morsi. Emprisonné, il est jugé dans plusieurs affaires et risque la peine de mort.

Abdel Rahman Seoudi est lui aussi un riche homme d'affaires dont le rôle au sein de la confrérie est méconnu.

Un tribunal égyptien avait interdit en septembre les activités de la confrérie et de "toute organisation qui en émane ou est financée par eux" et gelé ses avoirs financiers.

Un correspondant de l'AFP dimanche a vu des dizaines de policiers cagoulés empêchant des clients d'entrer dans un supermarché Seoudi au Caire, tandis que près de 150 employés se tenaient devant le magasin.

Les policiers "sont venus et nous ont ordonnés de sortir (...) Bien sûr la chaîne appartient à un membres des Frères musulmans, mais nous vendons de la nourriture et des boissons, pas de la politique", a déclaré un responsable du magasin.

"S'ils ferment le supermarché, nous serons au chômage", s'est alarmé un employé. 

Les chaînes Seoudi et Zad regroupent au Caire plusieurs magasins de tailles moyennes vendant des produits alimentaires. 

M. Demerdash a indiqué que les deux chaînes seraient confiées au ministère des Approvisionnements une fois les démarches légales finalisées. 

Les Frères musulmans ont remporté toutes les élections depuis la chute de Hosni Moubarak jusqu'à le destitution du président Morsi en juillet dernier.

Depuis, policiers et soldats répriment les manifestations de ses partisans, qui crient au "coup d'Etat". Cette campagne s'est soldée par plus de 1.400 morts et 15.000 arrestations, dont la quasi-totalité de la direction des Frères. 

AFP

Ses derniers articles: Gambie: Yahya Jammeh, imprévisible président  Génocide rwandais: la défense demande l'acquittement "pur et simple"  Mali: nouvel ajournement du procès du chef de l'ex-junte Amadou Sanogo 

islamistes

AFP

Maroc: les islamistes remportent les législatives

Maroc: les islamistes remportent les législatives

AFP

Nigéria: face

Nigéria: face

AFP

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab