mis à jour le

Sahel: un Mirage de l'armée française s'écrase au Niger, l'équipage indemne

Un Mirage 2000D des forces françaises au Sahel s'est écrasé lundi soir au Niger à la suite d'"une panne technique" et les deux membres d'équipage ont été récupérés sains et saufs, a indiqué mardi matin l'état-major des armées.

L'appareil rentrait d'une mission au Mali et aucune victime n'a été rapportée sur la zone du crash, a-t-on précisé de même source, confirmant une information du site spécialisé Le Mamouth.

Il s'agit de l'un des six avions de chasse - trois Rafale et trois Mirage 2000 - que l'armée française a déployés dans la bande sahélo-saharienne. L'appareil avait décollé de Niamey et retournait sur la base française de la capitale nigérienne.

L'incident s'est produit lundi vers 20H00 françaises. Le Mirage 2000D s'est abîmé à mi-distance entre Gao, dans le nord du Mali, et Niamey. "L'équipage a été contraint à l'éjection à la suite d'une panne technique. Le pilote et le navigateur ont été récupérés sains et saufs", a indiqué le porte-parole de l'état-major, le colonel Gilles Jaron.

La zone, désertique, où s'est produit le crash a été sécurisée en coopération avec les autorités nigériennes, a-t-il indiqué.

 

 

  

 

 

 

     

AFP

Ses derniers articles: Fifa: deux ex-dirigeants africains radiés  Mali: le procès du chef de l'ex-junte Sanogo renvoyé  Alger salue la coopération avec la Belgique sur les migrants 

l'armée

AFP

Nigeria: l'armée libère une lycéenne de Chibok enlevée par Boko Haram

Nigeria: l'armée libère une lycéenne de Chibok enlevée par Boko Haram

AFP

Égypte: frappes aériennes de l'armée après un attentat meurtrier

Égypte: frappes aériennes de l'armée après un attentat meurtrier

AFP

RD Congo: dix morts dans des combats entre l'armée et de présumés rebelles ougandais

RD Congo: dix morts dans des combats entre l'armée et de présumés rebelles ougandais