mis à jour le

D'intenses efforts pour retrouver les Nigérianes, selon l'Union africaine

L'Union africaine (UA) a assuré vendredi à l'ONU que les efforts ont été intensifiés pour retrouver les quelque 200 lycéennes nigérianes enlevées par le groupe islamiste armé Boko Haram il y a deux mois.

Interrogé sur le rôle joué par l'Union africaine dans ces efforts de recherche, l'ambassadeur ougandais de l'UA, Mull Katende, a expliqué que l'organisation avait recours à une "diplomatie discrète, pour éviter que certaines informations ne tombent aux mains" des ravisseurs.

"Nous espérons qu'elles seront retrouvées le plus vite possible et tous les chefs d'Etat de l'Union africaine ont proposé leur aide", a souligné M. Katende, à l'issue de pourparlers entre des responsables de l'UA et de l'ONU à New York.

Le diplomate ougandais a précisé que le Nigeria pouvait tirer des leçons de la guerre menée par son propre pays il y a vingt ans contre les rebelles de l'Armée de Résistance du Seigneur, "sur la façon d'isoler Boko Haram de la population".

"Les efforts ont été intensifiés et nombre de pays aident le Nigeria", a-t-il encore indiqué.

"Une partie de ces efforts ne peuvent pas être rendus publics, mais ces efforts existent, et nous espérons que ces jeunes filles pourront être retrouvées très bientôt", a-t-il insisté.

Le diplomate a ajouté que l'UA souhaitait renforcer ses institutions et ses unités de renseignement dédiées au terrorisme, assurant qu'elle avait recours "à un large éventail de mesures", sans donner plus de détails.

La réponse du Nigeria à l'enlèvement de masse du 14 avril a été largement critiquée de par le monde. Les Etats-Unis, qui sont parmi les plus impliqués dans la mobilisation internationale pour retrouver les lycéennes, n'ont pas ménagé leurs critiques envers le régime du président nigérian Goodluck Jonathan pour sa gestion de la crise.

AFP

Ses derniers articles: RD Congo et Centrafrique au menu d'un sommet des Grands Lacs  Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"  Nigeria: libération d'un prêtre italien enlevé dans le sud