mis à jour le

Un homme brandit une épée lors des affrontements entre Snagaris et Séléka , Bambari, 24 mai 2014 / REUTERS
Un homme brandit une épée lors des affrontements entre Snagaris et Séléka , Bambari, 24 mai 2014 / REUTERS

Centrafrique: situation toujours tendue à Bangui

Une nuit agitée, des tirs de rafales depuis ce matin dans la capitale centrafricaine.

Le calme ne semble toujours pas revenu à Bangui. Ce vendredi 30 mai, des rafales de tirs automatiques ont été entendus dans la capitale centrafricaine, aux alentours de 5h30.

RFI précise aussi que des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de Bangui pour réclamer la démission de la présidente de la transition Catherine Samba-Panza ainsi que le retrait de la force française Sangaris et de le Misca (Mission internationale de soutien à la Centrafrique).

Jeudi déjà, la capitale centrafricaine était paralysée, avec des boutiques fermées et une vive tension, après l’attaque d’une église qui a coûté la vie à une quinzaine de personnes et le saccage d’une mosquée.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Bangui

AFP

Centrafrique: destitution du président de l'Assemblée nationale, tirs

Centrafrique: destitution du président de l'Assemblée nationale, tirs

AFP

Centrafrique: les moto-taxis de Bangui sur la sellette

Centrafrique: les moto-taxis de Bangui sur la sellette

AFP

Contrôles stricts

Contrôles stricts

Catherine Samba-Panza

BD

Dessine-moi la guerre en Centrafrique

Dessine-moi la guerre en Centrafrique

Enlisement

Voici pourquoi la France s'est trompée en Centrafrique

Voici pourquoi la France s'est trompée en Centrafrique

Centrafrique

Voyage dans la nébuleuse anti-balaka

Voyage dans la nébuleuse anti-balaka

crise en Centrafrique

Chaos

Avant, la Centrafrique était une nation paisible. Mais ça, c'était avant.

Avant, la Centrafrique était une nation paisible. Mais ça, c'était avant.

Centrafrique

Pourquoi la Centrafrique suspend l'utilisation des SMS

Pourquoi la Centrafrique suspend l'utilisation des SMS

Centrafrique

Cette partition qui guette la Centrafrique

Cette partition qui guette la Centrafrique