mis à jour le

Egypte: 169 pro-Morsi acquittés dans un procès pour violences

Un tribunal a acquitté lundi 169 partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée accusés de violences dans un nouveau procès de masse en Egypte, a-t-on appris de sources judiciaires.

Ils étaient poursuivis pour avoir participé à des "émeutes" survenues le 14 août au Caire, au moment où la police tuait des centaines de pro-Morsi qui occupaient deux places de la capitale pour réclamer le retour au pouvoir du chef d'Etat destitué.

Depuis la destitution et l'arrestation du seul président jamais élu démocratiquement du pays en juillet 2013, policiers et soldats se sont lancés dans une implacable répression de ses partisans qui a fait plus de 1.400 morts et quelque 15.000 arrestations.

En outre, des centaines de personnes ont été condamnées à mort ou à de lourdes peines dans des procès de masse.

Fin avril, un tribunal de Minya, au sud du Caire, a condamné à mort quelque 700 personnes, dont Mohamed Badie, le guide suprême des Frères musulmans, la confrérie de M. Morsi, à l'issue de procès expéditifs dénoncés par l'ONU comme "sans précédent dans l'Histoire récente".

pro-Morsi

AFP

Egypte: lourdes peines de prison pour 134 pro-Morsi

Egypte: lourdes peines de prison pour 134 pro-Morsi

AFP

Egypte: peine de mort pour cinq pro-Morsi accusés d'avoir tué des policiers

Egypte: peine de mort pour cinq pro-Morsi accusés d'avoir tué des policiers

AFP

Egypte: 78 manifestants pro-Morsi mineurs condamnés

Egypte: 78 manifestants pro-Morsi mineurs condamnés

procès

AFP

Congo: ouverture du procès du général Dabira

Congo: ouverture du procès du général Dabira

AFP

Brazzaville: ouverture du procès Mokoko, la presse tenue

Brazzaville: ouverture du procès Mokoko, la presse tenue

AFP

Congo: ouverture lundi

Congo: ouverture lundi

violences

AFP

Centrafrique: violences intercommunautaires

Centrafrique: violences intercommunautaires

AFP

Cameroun anglophone: l'armée admet des violences contre un séparatiste

Cameroun anglophone: l'armée admet des violences contre un séparatiste

AFP

Le gouvernement va diriger une province secouée par des violences

Le gouvernement va diriger une province secouée par des violences