SlateAfrique

mis à jour le

Nelly Furtado rend l'argent des Kadhafi

Geste généreux que celui de la chanteuse pop canadienne Nelly Furtado. Lors d'un concert à Toronto le 27 septembre, l’artiste a annoncé devant 18.000 spectateurs qu’elle comptait faire un don de 720.000 euros en faveur d’une association caritative œuvrant sur le continent africain.

Cet argent provient d'un cachet réglé par le clan Kadhafi en 2007. Nelly Furtado s’était à l'époque produite devant Mouammar Kadhafi et d’autres membres de sa famille, à l’occasion d’un concert privé donné dans un hôtel en Italie.

Après le début du soulèvement populaire en Libye, l’interprète de I’m Like A Bird et Maneater, sans doute prise de remords, avait déclaré qu’elle ne souhaitait pas «conserver l’argent du dictateur».

Le 27 septembre, à quelques heures de l'événement Unis pour l’action organisé à Toronto par l’association Enfants Entraide, Nelly Furtado laissait entendre sur Twitter qu’elle allait faire une «annonce spéciale».

Chose promise, chose due: la chanteuse aux multiples récompenses a confirmé qu’elle ferait don de son cachet à l’organisme Enfants Entraide. Plus précisément, cet argent va soutenir des programmes d’aide aux jeunes filles dans certaines régions d’Afrique. Il financera notamment une école secondaire dans la réserve nationale du Masaï Mara (Kenya) et des formations de leadership, d’engagement social et de compétences technologiques pour adolescentes dans des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Nelly Furtado explique sa démarche par son récent séjour au Kenya, durant lequel elle a côtoyé de nombreuses petites filles. Des rencontres qui la poussent à s’engager aujourd’hui pour elles:

«Ma mission charitable est d’autonomiser les filles partout dans le monde afin qu’elles puissent réaliser leur plein potentiel. J’ai laissé une partie de mon cœur au Kenya plus tôt cette année, et j’ai hâte de commencer à aider les filles comme celles que j’ai rencontrées à construire un avenir plus souriant, à la fois pour elles-mêmes, pour leur famille et pour leur communauté.»

Craig Kielburger, fondateur d’Enfants Entraide, salue pour sa part une «généreuse contribution».

Lu sur Radio-Canada.ca, Marketwire