mis à jour le

Un supporteur du TP Mazembe / REUTERS
Un supporteur du TP Mazembe / REUTERS

RDC: une victoire du Tout Puissant Mazembé entaché d'un drame qui a fait 15 morts

La mort de 15 personnes lors du match AVS # Mazembé, dimanche à Kinshasa, illustre la nécessité de sécuriser les stades.

Selon des sources sur place, le match s’est joué en toute sportivité entre les deux équipes jusque vers la fin du match. Mais les supporters de V.club, assis dans les pourtours du stade n’ont pas apprécié la prestation de leur club et le succès de Mazembe (le deuxième en une saison) sur leur équipe. Ils ont alors commencé à lancer des projectiles sur l’aire de jeu, poussant l’arbitre a interrompre la rencontre de temps à temps.

Ce match n’a pas été retransmis en direct. La voiture de reportage de la RTNC, la télévision nationale, qui est entré au stade pour couvrir la rencontre a essuyé des jets des pierres, selon le directeur de service des Sports de cette chaîne, Kabulo Mwana Kabulo. Suite à cette insécurité, son équipe de reportage était obligée de ne pas retransmettre le match, a-t-il indiqué.

A la 90e minute, le score était toujours d’un but à zéro lorsque l’arbitre indique 5 minutes de temps additionnel. C’est à ce moment que des jets des projectiles se sont accentués sur l’aire de jeu. L’arbitre était obligé de siffler la fin du match dans les temps additionnels.

L'intervention des forces de l'ordre a provoqué une dabandade dans les gradins. Dans cette confusion, un mur du stade s’est écroulé, du côté de l’ex avenue du 20 mai. Une porte a également été cassée. Depuis plus de deux saisons, les matchs entre V.club et le TP Mazembe se déroulent toujours sous une forte tension.

Lire la suite sur Radio Okapi

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

football

AFP

Pistolets, football et "dégagés": un ex ministre se souvient de Sankara

Pistolets, football et "dégagés": un ex ministre se souvient de Sankara

AFP

Le revers du CHAN, symbole d'un football kényan en piteux état

Le revers du CHAN, symbole d'un football kényan en piteux état

AFP

Cameroun: nomination d'un comité de normalisation

Cameroun: nomination d'un comité de normalisation

Kinshasa

AFP

RD Congo: la pression monte pour que Kinshasa publie un calendrier électoral

RD Congo: la pression monte pour que Kinshasa publie un calendrier électoral

AFP

RD Congo: retour au pays tendu pour Félix Tshisekedi

RD Congo: retour au pays tendu pour Félix Tshisekedi

AFP

RDC: l'ONU condamne l'intrusion des militaires dans ses installations, Kinshasa conteste

RDC: l'ONU condamne l'intrusion des militaires dans ses installations, Kinshasa conteste

République démocratique du Congo

Ebola

Le médecin congolais qui a découvert le virus Ebola récompensé pour ses travaux

Le médecin congolais qui a découvert le virus Ebola récompensé pour ses travaux

provoc'

La blague de Koffi Olomidé sur Ebola qui a mal tourné

La blague de Koffi Olomidé sur Ebola qui a mal tourné

Hommage

La récompense de l'homme qui répare les femmes

La récompense de l'homme qui répare les femmes