mis à jour le

Madagascar: le FMI devrait débloquer une première aide

Madagascar, qui vient de sortir de cinq années de crise politique, devrait bénéficier d'une aide de 47,4 millions de dollars de la part du FMI, a annoncé l'institution mardi au terme d'une mission dans la Grande Ile.

"Une mission du Fonds monétaire international (FMI) est arrivée à un accord avec les autorités malgaches concernant un programme que la Facilité de crédit rapide du FMI pourrait soutenir", a indiqué le FMI dans un communiqué, précisant qu'"au titre de l'accord, Madagascar devrait pouvoir accéder à un montant pouvant atteindre 30,55 millions de droits de tirage spéciaux (environ 47,4 millions de dollars)".

Cet accord, qui doit être approuvé par la direction du FMI, devrait être entériné par le conseil d'administration de l'institution de Bretton Woods en juin.

"Madagascar a des besoins urgents en terme de balance des paiements et budgétaires qui doivent être satisfaits pour éviter des perturbations économiques supplémentaires", a relevé le chef de mission du FMI, George Tsibouris, notant que le pays, mis au ban des nations depuis le coup d'Etat de 2009, a dû couper dans les dépenses publiques tout en maintenant de coûteuses subventions pour les carburants et l'énergie.

"Une stratégie à moyen terme est aussi nécessaire pour ramener l'économie malgache sur la voie d'une croissance durable et inclusive. En particulier, des réformes qui encouragent la gouvernance et l'état de droit, l'égalité des chances pour le secteur privé et les entrées d'investissement sont très importantes", a-t-il ajouté.

"Le FMI est prêt à apporter un soutien dans ses secteurs clés d'expertise", a souligné le responsable, afin d'améliorer le recouvrement des recettes fiscales et douanières et d'augmenter le financement des programmes d'investissements publics et des dépenses sociales.

L'octroi des financements à Madagascar sur le fonds d'intervention rapide du FMI avait été déjà annoncé par le nouveau président Hery Rajaonarimampianina à son retour d'une visite à Washington en mars.

La plupart des grands pays donateurs et institutions multilatérales, dont le FMI, avaient coupé leurs liens avec le pays et suspendu leur aide après le renversement du président Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina en mars 2009. la situation tend à revenir à la normale après l'arrivé au pouvoir du président Rajaonarimampianina, démocratiquement élu, en janvier. 

AFP

Ses derniers articles: Centrafrique: un Casque bleu marocain tué dimanche  D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans  Centrafrique: nouvelles violences 

aide

AFP

Immigration clandestine: l'UE verse une aide de 10 millions d'euros au Niger

Immigration clandestine: l'UE verse une aide de 10 millions d'euros au Niger

AFP

La Banque mondiale reprend son aide budgétaire au Malawi

La Banque mondiale reprend son aide budgétaire au Malawi

AFP

Trois millions de Kényans ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence

Trois millions de Kényans ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence

FMI

AFP

Gabon: le FMI accorde un crédit de 642 millions de dollars

Gabon: le FMI accorde un crédit de 642 millions de dollars

AFP

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

AFP

Le FMI lance une bouée de sauvetage financière

Le FMI lance une bouée de sauvetage financière