mis à jour le

Afrique du Sud: démonstration de force de l'ANC

L'ANC, au pouvoir en Afrique du Sud, a rassemblé près de 100.000 personnes dimanche pour un ultime et gigantesque meeting à Soweto, à trois jours des élections législatives, balayant les accusations de mauvaise gestion ou de corruption lancées durant la campagne.

Le stade de Soccer City, qui abrita la finale de la Coupe du monde de football en 2010, était plein à craquer de supporteurs portant les tee-shirts jaunes du parti qui dirige le pays depuis la chute de l'apartheid en 1994.

Les sondages accordent un peu plus de 60% des intentions de vote à l'ANC, toujours populaire pour avoir été le parti de Nelson Mandela et un acteur majeur dans la chute du régime ségrégationniste d'apartheid.

Oubliées ce dimanche les huées qui avaient accueilli, dans ce même stade, le président Jacob Zuma lors de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela en décembre. Cette fois, c'est une foule en délire qui a acclamé le chef de l'Etat, grandissime favori pour être reconduit par le Parlement après les élections du 7 mai.

Le show, en retard de près de deux heures à la mi-journée, mêlait musique, prières, danse et discours, dans un mélange des genres parfois étonnant. 

Un défilé d'enfants en uniformes portant les drapeaux du parti a ainsi côtoyé un autre défilé, des motards en Harley Davidson portant eux aussi les couleurs jaune, verte et noire de l'ANC.

La veille, c'est le principal parti d'opposition, l'Alliance démocratique (DA) qui a tenu son dernier grand meeting, dénonçant la mauvaise gestion et la corruption du pouvoir actuel. 

"Quand un gouvernement devient corrompu, quand il ne fait pas correctement son travail, l'économie est en déclin, le chômage progresse, la pauvreté s'aggrave et les quelques puissants deviennent de plus en plus riches. C'est la triste histoire de ce pays ces cinq dernières années", avait lancé la numéro un de la DA, Helen Zille, renouvelant sa promesse de créer 6 millions d'emplois.

AFP

Ses derniers articles: Verdict définitif pour Hissène Habré, jugé pour crimes contre l'humanité  Climat: au Sahel, trois fois plus de tempêtes extrêmes en 35 ans  Les journalistes du Maghreb "sous haute tension", selon RSF 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: coup d'arrêt pour le futur programme nucléaire

Afrique du Sud: coup d'arrêt pour le futur programme nucléaire

AFP

Afrique du Sud: le fils d'une riche famille revient sur les lieux du crime

Afrique du Sud: le fils d'une riche famille revient sur les lieux du crime

AFP

Afrique du Sud: accusé d'avoir massacré sa famille, Van Breda plaide non coupable

Afrique du Sud: accusé d'avoir massacré sa famille, Van Breda plaide non coupable

élections

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

AFP

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

AFP

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh