mis à jour le

Afrique du Sud: l'opposition promet un "grand choc" aux élections

L'Alliance démocratique (DA), le principal parti d'opposition en Afrique du Sud, a promis samedi un rude choc à l'ANC au pouvoir, lors de son dernier grand meeting de campagne avant les élections de mercredi.

"L'ANC est devenu arrogant, parce qu'ils croient que les électeurs vont continuer à voter pour eux, quoi qu'ils fassent. Eh bien, ils auront un grand choc mercredi", quand les Sud-Africains voteront pour la cinquième fois depuis la fin de l'apartheid, a prédit Helen Zille, leader de la DA.

Passant de l'anglais au xhosa et à l'afrikaans, et lançant parfois des slogans en sotho, Mme Zille a déclaré que son parti, d'inspiration libérale, était le "seul espoir pour un changement positif" après vingt ans de pouvoir de l'ANC.

Elle a particulièrement visé le président Jacob Zuma, le chef de file de l'ANC candidat à sa reconduction à la tête de l'Etat, soulignant les différences avec ses prédécesseurs Nelson Mandela et Thabo Mbeki, qui selon elle ont oeuvré pour amener le pays vers la croissance économique et le développement.

La chef de l'opposition, qui est Premier ministre de la région du Cap (sud-ouest), a affirmé que les conditions de vie de la majorité pauvre du pays s'étaient détériorées pendant le mandat de M. Zuma, parce que les dirigeants actuels de l'ANC "pensent qu'ils régneront pour toujours".

"Ils ont oublié les électeurs qui les ont mis au pouvoir", a-t-elle martelé sous les applaudissements d'une dizaine de milliers de partisans tous habillés de bleus, réunis au Coca-Cola Dome dans la banlieue de Johannesburg.

"Nous exigeons le changement, moins de corruption, de meilleurs services et plus d'emplois!"

Les Sud-Africains éliront leurs députés et leurs assemblées provinciales mercredi. Le futur président de la République sera ensuite désigné par l'Assemblée nationale le 21 mai.

Malgré une désillusion croissante de sa base, déçue par un chômage massif, une trop lente amélioration des conditions de vie dans de nombreuses zones désavantagées et des scandales de corruption, l'ANC devrait réunir plus de 60% des voix, selon les sondages. La DA est créditée d'un peu plus de 20%.

AFP

Ses derniers articles: Ghana: un joueur suspendu un an de toute activité par la Fifa  Le président égyptien ratifie la rétrocession de deux îlots  Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: la justice rouvre un dossier sombre de l'apartheid

Afrique du Sud: la justice rouvre un dossier sombre de l'apartheid

AFP

Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance

Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance

AFP

Afrique du Sud: l'"esprit" d'un chef rebelle indigène rapatrié 200 ans après sa mort

Afrique du Sud: l'"esprit" d'un chef rebelle indigène rapatrié 200 ans après sa mort

élections

AFP

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

AFP

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

AFP

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue