mis à jour le

Maroc: Badou Zaki officiellement nommé sélectionneur

La nomination de l'ex-international Badou Zaki au poste de sélectionneur a été officialisée vendredi par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), qui lui a confié le soin de préparer la prochaine CAN prévue en janvier dans le royaume.

Zaki, 55 ans, succède à Rachid Taoussi, dont le contrat n'a pas été renouvelé il y a six mois à la suite de résultats décevants. L'ancien gardien de but retrouve ainsi les Lions de l'Atlas, qu'il avait emmenés en finale de l'édition 2004 de la CAN, face à la Tunisie.

Badou Zaki était notamment en concurrence avec plusieurs techniciens étrangers, dont l'Italien Giovanni Trapattoni, le Français Hervé Renard et le Néerlandais Dick Advocaat. Mais le Maroc semble encore échaudé par le passage manqué d'Eric Gerets, de 2010 à 2012.

Zaki, un héro de la sélection qui était devenue en 1986 la première équipe africaine à franchir un tour à la Coupe du monde, avait déjà été pressenti pour succéder au technicien belge, mais Rachid Taoussi, autre homme du cru, lui avait été préféré.

Bien que qualifiés in extremis pour la CAN-2013, les Lions de l'Atlas y ont réalisé un parcours médiocre, avant d'échouer dans la course au Mondial-2014.

Le remplacement de Taoussi a longtemps été suspendu à l'élection d'un nouveau président de la FRMF. Après une invalidation en novembre par la Fifa pour non conformité des statuts, Fouzi Lekjaa a été élu le mois dernier à ce poste au terme d'un nouveau scrutin.

 

AFP

Ses derniers articles: Algérie: Bouteflika exhorte la presse  Scandale après la nomination de Mugabe comme ambassadeur de l'OMS  Crise au Togo: un mort de plus 

sélectionneur

AFP

Foot: Rabah Madjer nouveau sélectionneur de l'Algérie

Foot: Rabah Madjer nouveau sélectionneur de l'Algérie

AFP

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes

AFP

Algérie: la piste locale privilégiée pour le prochain sélectionneur

Algérie: la piste locale privilégiée pour le prochain sélectionneur