mis à jour le

Centrafrique : 22 morts dans l'attaque d'un hôpital de MSF

Vingt-deux personnes dont trois humanitaires de Médecins sans frontières ont été tuées dans l'attaque d'un hôpital à Nanga Boguila, à 450 km au nord de Bangui, par des hommes armés soupçonnés d'appartenir à l'ex-rébellion Séléka, a déclaré lundi un officier de la force africaine Misca.

"Des hommes armés assimilés aux ex-Séléka et aux Peuls ont attaqué samedi en fin d'après-midi un hôpital soutenu par MSF dans la région de Nanga Boguila, tuant au moins 22 personnes, parmi lesquelles trois centrafricains employés de MSF et faisant près d'une dizaines de blessés", a déclaré l'officier à l'AFP. MSF Pays-Bas a confirmé la mort de ses trois collaborateurs.

AFP

Ses derniers articles: CAN: zen comme le Sénégal, premier qualifié  CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger  A Dakar, joie et espoir de Gambiens en exil président 

Centrafrique

AFP

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

AFP

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

AFP

La force française Sangaris "demeurera" en Centrafrique pour "accompagner" son armée

La force française Sangaris "demeurera" en Centrafrique pour "accompagner" son armée

hopital

AFP

Libye: les combats

Libye: les combats

AFP

Madonna sur le chantier d'un hôpital pour enfants au Malawi

Madonna sur le chantier d'un hôpital pour enfants au Malawi

Le monde à l'envers

A Lagos il est plus difficile de donner son sang que de trouver des donneurs

A Lagos il est plus difficile de donner son sang que de trouver des donneurs

morts

AFP

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

AFP

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

AFP

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée