mis à jour le

Gilberto Rodrigues Leal, peu de temps après son enlèvement par le Mujao en 2012 / AFP
Gilberto Rodrigues Leal, peu de temps après son enlèvement par le Mujao en 2012 / AFP

Qui était Gilberto Rodrigues Leal, l'otage français mort au Mali?

L'otage français au Mali, dont la mort a été annoncée mardi par les djihadistes du Mujao, était un passionné de voyages.

Gilberto Rodrigues Leal avait 62 ans était originaire d’un petit village de Lozère, dans le sud de la France. Sa mort, annoncée le 22 avril par le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), intervient après son enlèvement par ce même groupe le 20 novembre 2012, dans l’ouest du Mali, à Kayes, une ville frontalière avec le Sénégal et la Mauritanie.

Il avait été enlevé alors qu’il circulait en camping-car  après avoir traversé la Mauritanie pour se rendre au Togo. Les témoignages recueillis par le site de France3-Languedoc Roussillon au moment de son enlèvement, il y a deux ans, évoquaient déjà un «un gars bien», «un passionné de voyages», qui avait passé plusieurs mois au Burkina Faso après un long séjour au Brésil.

De fait, ce retraité semblait profiter de son temps libre pour parcourir le continent africain.

«Cela fait longtemps que nous n'avons pas eu de nouvelles. Nous avons des contacts avec la famille mais nous sommes effectivement très inquiets», avait déclaré, le 20 avril, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, après la libération, des quatre otages français de Syrie où ils ont été retenus pendant dix mois.

En effet, en février 2013, un porte-parole du Mujao disait vouloir négocier sa libération, pour finalement revenir sur ses propos peu de temps après. Depuis, la famille de Gilberto Rodrigues Leal, installée à Barnassac en Lozère et dans ses environs n'avait plus eu aucune nouvelle.

Les autorités françaises estiment que Gilberto Rodrigues Leal pourrait être «décédé depuis plusieurs semaines du fait des conditions de sa détention» et d’un manque de soins. L’otage souffrait d’une maladie chronique.

Parmi les groupes islamistes dans le nord du Mali, le Mujao est le groupe armé qui a perdu le moins d’hommes après l’opération Serval. Son alliance avec le djihadiste Mokhtar Belmokhtar a renforcé ses capacités, notamment en recrutant au sein des populations locales.

Il reste un otage français détenu dans le monde, Serge Lazarevic, enlevé le 24 novembre 2011 au Mali.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats  Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction  L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée 

Djihadistes

Opération Barkhane

Au Mali, les mines sont devenues le principal danger pour les forces françaises

Au Mali, les mines sont devenues le principal danger pour les forces françaises

Terrorisme

À la frontière tunisienne, une attaque de grande ampleur était redoutée depuis des mois

À la frontière tunisienne, une attaque de grande ampleur était redoutée depuis des mois

Egypte

Qui sont les djihadistes égyptiens d'Ansar beït al-Maqdess qui ont allégeance à Da'ech?

Qui sont les djihadistes égyptiens d'Ansar beït al-Maqdess qui ont allégeance à Da'ech?

enlèvements

AFP

Violents affrontements au Soudan du Sud: viols, enlèvements et incendies (ONU)

Violents affrontements au Soudan du Sud: viols, enlèvements et incendies (ONU)

AFP

Côte d'Ivoire: près de 1.000 interpellations liées aux enlèvements d'enfants

Côte d'Ivoire: près de 1.000 interpellations liées aux enlèvements d'enfants

AFP

Enlèvements au Nigeria: 80 militaires américains au Tchad

Enlèvements au Nigeria: 80 militaires américains au Tchad

Mali

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'