mis à jour le

Abdelaziz Bouteflika, Alger, 17 avril 2014 / REUTERS
Abdelaziz Bouteflika, Alger, 17 avril 2014 / REUTERS

Présidentielle algérienne: Bouteflika en passe d'être réélu sur un fauteuil roulant

Les résultats ne sont pas officiels, mais Bouteflika est déjà donné gagnant.

Les résultats du scrutin présidentiel du 17 avril ne sont pas encore officialisés. Mais les estimations se multiplient depuis ce vendredi. Toutes donnent le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, vainqueur au premier tour de cette élection. Il obtiendrait 76% des voix contre 15% pour son principal challenger, Ali Benflis.

À 77 ans et d'une santé précaire, Abdelaziz Bouteflika est donc en passe d’être réélu au terme d’un scrutin entouré de nombreuses irrégularités, comme l’estiment la presse algérienne et de nombreux observateurs. Ali Benflis a lui-même dénoncé «une fraude massive» et indiqué qu’il ne reconnaîtrait pas les résultats de l’élection.

Les proches  de Bouteflika nient ces accusations:

«Le peuple s’est exprimé en toute liberté. Tout le monde doit reconnaître le verdict du peuple. Personne ne peut déstabiliser le pays. Celui qui veut devenir président doit attendre 2019», rétorque Amara Benyounes, le ministre algérien du Développement industriel et porte-parole de Bouteflika, Amara Benyounes.

Dans tous les cas, il semble que le véritable vainqueur de la présidentielle de 2014 soit l’abstention. 51% de taux de participation, bien moins qu’en 2009, où les autorités avaient donné le chiffre de 79%.

Abdelaziz Bouteflika est apparu en fauteuil roulant, accompagné d'une homme entré avec lui dans l'isoloir pour l'aider à voter. 

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Abdelaziz Bouteflika

Scandale

En Algérie, une chaîne télé fermée pour avoir accueilli l'ex-chef de l'Armée islamique du salut

En Algérie, une chaîne télé fermée pour avoir accueilli l'ex-chef de l'Armée islamique du salut

Flou

C'est avant que l'opposition aurait dû faire bloc contre Bouteflika

C'est avant que l'opposition aurait dû faire bloc contre Bouteflika

Algérie

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Algérie

AFP

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

AFP

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

AFP

Un écrivain humilié

Un écrivain humilié

Ali Benflis

présidentielle algérienne

Et c'est reparti pour cinq ans (en théorie)

Et c'est reparti pour cinq ans (en théorie)

présidentielle algérienne

Dans tous les cas, le vainqueur, c'est l'abstention

Dans tous les cas, le vainqueur, c'est l'abstention

Algérie

Les Algériens élisent leur président

Les Algériens élisent leur président