mis à jour le

Procès Pistorius: un légiste de la défense ne témoignera pas

Un médecin légiste engagé par les avocats d'Oscar Pistorius a indiqué jeudi qu'il ne viendrait pas témoigner au procès, probablement parce que ses conclusions auraient étayé celles de l'accusation.

Reggie Perumal, un médecin légiste qui a rejoint l'équipe de défense de l'athlète juste après que ce dernier eut abattu sa petite amie Reeva Steenkamp en février 2013, a assisté à l'autopsie de la victime. Il aurait donc dû figurer parmi les témoins appelés par Barry Roux, le chef des avocats de Pistorius.

Une journaliste de l'AFP lui ayant demandé s'il devait témoigner, il a répondu: "Non madame." "Je crois que vous savez que je ne peux rien dire pour le moment", a-t-il ajouté.

A la même question, Brian Webber, l'un des avocats d'Oscar Pistorius, a répondu: "Je ne crois pas. Non."

"J'ai entendu dire que c'est parce qu'il (Perumal) a refusé de changer sa version", a témoigné Steve Naidoo, un médecin légiste basé comme M. Perumal à Durban (est), qui dit ne pas lui avoir parlé de l'affaire. "Si c'est le cas, et si le Dr Perumal ne veut pas déformer la vérité, c'est tout à son honneur."

Le médecin légiste cité par l'accusation, Gert Saayman, avait trouvé des restes de repas dans l'estomac de la victime, concluant qu'elle avait mangé environ deux heures avant sa mort. Or, la défense soutient qu'Oscar Pistorius et Reeva Steenkamp s'étaient tranquillement endormis plus de cinq heures avant le drame.

"Pour l'essentiel de mes conclusions (Perumal) était d'accord", a noté M. Saayman. "Nous devons être sur la même longueur d'onde avant de quitter la salle d'autopsie!"

A la place de Reggie Perumal, la défense a cité Jan Botha, un autre médecin légiste qui a contesté les conclusion du Dr Saayman, estimant que l'estimation du temps de digestion d'une victime avant sa mort était "une science prêtant franchement à controverse et controversée". Il avait quand même admis que toute digestion doit durer moins de six heures, alors que Pistorius affirme que Reeva n'avait rien mangé depuis huit heures quand elle est morte.

Oscar Pistorius affirme qu'il a tué Reeva Steenkamp "par erreur", la prenant pour un cambrioleur caché dans les toilettes. L'accusation pense au contraire qu'il l'a abattue de sang froid.

Barry Roux, l'avocat vedette de l'athlète, s'est employé depuis le début du procès le 3 mars à remettre en cause les conclusions du Parquet, avis d'experts à l'appui. 

Ajourné jeudi midi, le procès doit reprendre le 5 mai.

AFP

Ses derniers articles: Zambie: l'accusation de trahison maintenue contre le chef de l'opposition  Afrique du Sud: coup d'arrêt pour le futur programme nucléaire  Mozambique: la guerre contre l'exploitation illégale des forêts 

défense

AFP

Mali: le ministre de la Défense nommé chef du gouvernement

Mali: le ministre de la Défense nommé chef du gouvernement

AFP

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

AFP

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

procès

AFP

Procès de Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire: ses avocats n'assisteront pas

Procès de Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire: ses avocats n'assisteront pas

AFP

Guinée: un "grand pas" vers le procès du massacre de 2009

Guinée: un "grand pas" vers le procès du massacre de 2009

AFP

Côte d'Ivoire: nouveau report du procès de Simone Gbagbo au 7 mars

Côte d'Ivoire: nouveau report du procès de Simone Gbagbo au 7 mars