mis à jour le

Ebola: la Gambie suspend les vols de Guinée, Sierra Leone et du Liberia

La Gambie a suspendu les vols en provenance de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone en raison de cas confirmés ou suspects de fièvre Ebola dans ces pays, pour prévenir toute contamination, a appris l'AFP mardi à Banjul de sources aéroportuaires.

La décision de suspension des vols en provenance de ces pays, prise par le président gambien Yahya Jammeh, a été notifiée à différentes compagnies aériennes desservant la Gambie dans une lettre datée du 10 avril, ont indiqué ces sources.

La mesure, avec effet immédiat, est appliquée jusqu'à nouvel ordre pour les vols directs entre la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et la Gambie, tandis que les vols faisant escale dans les trois premiers pays n'ont pas le droit d'y embarquer de passagers pour la Gambie.

"La décision des autorités gambiennes" de suspendre les vols de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone "a bloqué beaucoup de passagers éventuels pour Banjul" dans ces pays, a précisé un responsable aéroportuaire.

La Guinée fait face à une épidémie de fièvre hémorragique virale, avec 168 cas dont 108 mortels enregistrés depuis le début de l'année. Sur ces 168 cas, 71 ont été confirmés par des analyses en laboratoire comme étant dus à Ebola, selon le dernier bilan communiqué lundi par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le virus Ebola, hautement contagieux s'est propagé au Liberia voisin, où six cas ont été confirmés sur 26 cas suspects de fièvre hémorragique, dont 13 mortels, d'après l'OMS.

La Sierra Leone a enregistré deux décès de cas suspects de fièvre hémorragique, et a fait analyser des échantillons qui ont exclu la présence d'Ebola. Six cas suspects (dont aucun mortel) ont été détectés au Mali, où les résultats des premiers tests sur l'Ebola se sont révélés négatifs jusqu'à mardi.

Jusqu'à mardi après-midi, la décision de suspension des vols par la Gambie n'avait fait l'objet d'aucune communication officielle à Banjul.

A Banjul, des résidents se plaignaient de la décision, à l'instar de Nyima Sanneh, une jeune femme dont le frère demeurait bloqué au Liberia.

"Je suis allée dans les locaux" d'une compagnie gambienne dans le centre-ville pour lui acheter un billet d'avion, "mais les agents de voyage m'ont dit qu'ils n'en vendent plus pour les passagers au départ de Monrovia et Freetown", a expliqué Mme Sanneh. "Ils m'ont dit que mon frère devrait prendre un vol pour Dakar (au Sénégal), d'où il pourra partir pour Banjul", mais en attendant il est bloqué, a-t-elle ajouté.

A Freetown, le porte-parole du gouvernement sierra-léonais, le ministre Abdulai Bayratay, a indiqué que les autorités de son pays "coopèrent" avec celles de Gambie, et lui fournissent "tous les détails du système de surveillance sanitaire mis en place" contre la propagation de l'épidémie.

Mais Freetown s'interroge sur les fondements de la décision de la Gambie puisque, a-t-il dit, "il n'y a aucun cas confirmé d'Ebola ici, et cela a été certifié par l'OMS, qui travaille avec nos équipes sanitaires".

A l'aéroport international Lungi de Freetown, des témoins rapportent qu'environ 100 Sierra-Léonais, essentiellement des commerçants, ont vu leurs vols pour Banjul annulés.

"Ma société est presque ruinée. J'ai pris des avances auprès de gens qui préparent un mariage" pour acheter des marchandises en Gambie, "et j'étais censé leur rapporter leurs commandes dans quelques jours. Mais avec cette suspension, je suis dans le pétrin", a confié à l'AFP un vendeur de tissus, Alimamy Turay.

AFP

Ses derniers articles: Réfugiés: 358 millions de dollars promis  Guinée équatoriale: deux journalistes brièvement interpellés  Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué 

Gambie

AFP

La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel

AFP

La crainte de Yahya Jammeh hante encore la Gambie

La crainte de Yahya Jammeh hante encore la Gambie

AFP

La Gambie attend le départ effectif en exil de Yahya Jammeh

La Gambie attend le départ effectif en exil de Yahya Jammeh

Liberia

AFP

La paix reste "fragile" au Liberia

La paix reste "fragile" au Liberia

AFP

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

AFP

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus

vols

AFP

Tensions sociales

Tensions sociales

AFP

Ebola: la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

Ebola: la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

AFP

Ebola: la Côte d'Ivoire envisage d'autoriser

Ebola: la Côte d'Ivoire envisage d'autoriser