mis à jour le

Le Nigeria sur le point de devenir la première économie africaine

Le Nigeria pourrait devenir ce week-end la première économie du continent africain et prendre la place de l'Afrique du Sud, à l'occasion de la publication de chiffres du PIB recalculés selon une nouvelle méthode.

Le Bureau national des statistiques a expliqué que ces chiffres, qui seront dévoilés dimanche, devraient propulser la nation la plus peuplée du continent au rang de première économie africaine.

Des statisticiens des Nations unies recommandent aux pays de modifier tous les cinq ans le mode de calcul de leur produit intérieur brut pour prendre en compte les évolutions dans la production et la consommation, mais le Nigeria n'avait pas modifié sa méthode de calcul depuis 1990.

Les nouveaux chiffres prendront en compte l'apparition et le développement rapide de nouveaux secteurs et de nouvelles industries, notamment les télécommunications et l'industrie locale du cinéma, Nollywood.

Le Nigeria, principal producteur et exportateur de pétrole africain, a enregistré de forts taux de croissance ces dernières années, devenant de plus en plus attractif pour les investissements des entreprises étrangères.

Le taux de croissance annuel a atteint en moyenne de 6,8% entre 2005 et 2013 et les prévisions de croissance pour cette année sont de 7,4%, selon les chiffres du Fonds monétaire international (FMI).

En comparaison, l'Afrique du Sud a connu un taux de croissance légèrement supérieur à 5% entre 2005 et 2008-9, et peine depuis à dépasser les 3,5%.

Les analystes ont cependant prévenu que si le Nigeria devenait effectivement la première économie d'Afrique, ces chiffres ne rendent pas totalement compte de la santé du pays. 

Le PIB par habitant est considérablement plus élevé en Afrique du Sud et le gouvernement nigérian a admis que le chômage restait un problème clé, tout comme la répartition des richesses.

Même si des poches de grande richesse existent, les Nigérians, dont la population est estimée à 170 millions, vivent en majorité avec 2 dollars par jour, et les services fondamentaux comme l'accès à l'eau potable et à l'électricité sont médiocres.

AFP

Ses derniers articles: Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI  Togo: l'opposition appelle  RDC: des militants d'opposition dispersés près de l'aéroport de Lubumbashi 

économie

AFP

La Centrafrique: en conflit depuis 4 ans, avec une économie exangue

La Centrafrique: en conflit depuis 4 ans, avec une économie exangue

AFP

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

AFP

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve

Nigéria

AFP

Boko Haram: au moins trois soldats tués dans le nord-est du Nigeria

Boko Haram: au moins trois soldats tués dans le nord-est du Nigeria

AFP

Quatre missionnaires britanniques enlevés dans le sud du Nigeria

Quatre missionnaires britanniques enlevés dans le sud du Nigeria

AFP

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes