mis à jour le

Un village nigérian après une attaque, mars 2014 / REUTERS
Un village nigérian après une attaque, mars 2014 / REUTERS

Nigeria: trois villages incendiés dans le centre, au moins 100 morts

Les autorités n’ont pas donné de précisions sur l'origine des assaillants.

Au moins cent personnes ont été tuées, le dimanche 16 mars, dans des attaques visant trois villages dans le centre du Nigeria. Un député de la région explique qu’il y a également de nombreux blessés et les villages ont été entièrement brûlés.

L’attaque aurait été perpétrée par une quarantaine d’assaillants armés de fusils et de machettes, ajoute le député. De leur côté, les forces de police ont confirmé la tuerie sans donner davantage de précisions sur l’origine des assaillants.

Cette attaque est la plus meurtrière dans le sud de l’Etat de Kaduna depuis les violences postélectorales qui avaient provoqué la mort de centaines de morts en 2011.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Au Cameroun anglophone, un village d'irréductibles résiste à la coupure internet  La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans 

Kaduna

AFP

Nigeria: au moins 42 morts dans un double attentat

Nigeria: au moins 42 morts dans un double attentat

Mystères

Les zones d'ombre de l'évasion de Francis Collomp

Les zones d'ombre de l'évasion de Francis Collomp