mis à jour le

Abdelaziz Bouteflika / REUTERS
Abdelaziz Bouteflika / REUTERS

Algérie: pourquoi Bouteflika peut perdre, malgré tout

Le mouvement anti-4e mandant n'a pas réussi à faire reculer Bouteflika. Mais il n'est pas dit qu'il que le préident-candidat soit réelu. En tout cas, pas facilement.

Ils sont six. Six à pouvoir concourir pour l'accession à la magistrature suprême en Algérie. Dans la liste des candidatures pour le scrutin du 17 avril, Ali Benflis, un ex-Premier ministre, considéré comme le principal challenger d’Abdelaziz Bouteflika, Louisa Hanoune du Parti des Travailleurs, Mouassa Touati du Front national algérien.

Malgré ses 77 ans et son état de santé précaire, Abdelaziz Bouteflika qui brigue un quatrième mandat a toutes les chances de l’emporter. En effet, il dispose de tout l’appareil électoral.

Pourtant, même bien avant la validation des candidatures par le Conseil constitutionnel, des mouvements de protestation se sont fait entendre à travers le pays, et notamment à Alger, la capitale, contre la candidature de l’actuel chef de l’Etat algérien à un quatrième mandat. Un mouvement citoyen de contestation politique s’est ainsi mis en place sous l’étiquette de Barakat (Ça suffit!). Les sympathisants de Barakat réclament une nouvelle Constitution pour une IIe République.

Le climat à Alger n’est donc pas des plus sereins et, alors que la campagne électorale est censée démarrée le 23 mars, des observateurs se demandent si la contestation qui s’exprime à travers le pays pourrait faire reculer Bouteflika, en l’amenant à annuler sa participation à ce scrutin.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Si vous voulez acheter un iPhone pour pas cher, foncez en Angola  Le racisme anti-noir réapparaît avec violence à la CAN 2017  Le nouveau roi du Rwanda vit dans une petite maison en banlieue de Manchester 

Abdelaziz Bouteflika

Scandale

En Algérie, une chaîne télé fermée pour avoir accueilli l'ex-chef de l'Armée islamique du salut

En Algérie, une chaîne télé fermée pour avoir accueilli l'ex-chef de l'Armée islamique du salut

Flou

C'est avant que l'opposition aurait dû faire bloc contre Bouteflika

C'est avant que l'opposition aurait dû faire bloc contre Bouteflika

Algérie

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Barakat

Algérie

Le non-printemps algérien

Le non-printemps algérien

AFP

Algérie: Barakat incarne l'opposition au 4e mandat de Bouteflika

Algérie: Barakat incarne l'opposition au 4e mandat de Bouteflika

AFP

Algérie: Barakat

Algérie: Barakat

candidatures

AFP

Congo: deux nouvelles candidatures de l'opposition

Congo: deux nouvelles candidatures de l'opposition

AFP

Niger: une dizaine de candidatures déposées pour la présidentielle

Niger: une dizaine de candidatures déposées pour la présidentielle

AFP

Côte d'Ivoire: cinq candidatures de sélectionneurs retenues

Côte d'Ivoire: cinq candidatures de sélectionneurs retenues