mis à jour le

Un plateau d'une chaîne de télé en Algérie / REUTERS
Un plateau d'une chaîne de télé en Algérie / REUTERS

Algérie: une chaîne de télé privée perquisitionnée

Le pouvoir d'Alger multiplie les manœuvres d'intimidation à l'approche de la présidentielle.

Une chaîne de télé proche de l’opposition algérienne Al Atlas TV a subi une perquisition des gendarmes, le mardi 11 mars 2014. Selon le site d’El Watan, les éléments de la gendarmerie qui agissaient sur ordre du procureur d’Alger ont saisi «une dizaine de caméras et d’appareils photo. Toutes les structures du siège de la télévision ont été inspectées. Les gendarmes ont pris des photos des différentes pièces».

Pour l’heure, aucune explication n’a été donnée pour motiver cette perquisition. Mais le directeur de l’information de la chaîne estime qu'il s’agit surtout d’une manœuvre d’intimidation.

«Nous invitons, dans nos émissions, autant de personnalités et des militants qui s’expriment librement et sans censure. Cette liberté que garantit Al Atlas TV n’arrange pas les tenants du régime», explique Hafnaoui Ghoul. 

«Ils veulent nous dire d’arrêter de travailler librement. Sinon, la prochaine fois ce sera pire», ont confié d’autres journalistes à El Watan.

Jeune Afrique, pour sa part, souligne que des annonceurs aussi auraient subi des pressions, et se sont retirés depuis le mois de décembre, fragilisant sérieusement la santé financière de la chaîne privée. Ses effectifs seraient ainsi passés de 140 collaborateurs à 30 en l'espace de quelques mois.

Lu sur El Watan, Jeune Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Algérie

AFP

Rajoy en visite en Algérie

Rajoy en visite en Algérie

AFP

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie

AFP

Immigration: le ministre français de l'Intérieur en Algérie mercredi, puis au Niger

Immigration: le ministre français de l'Intérieur en Algérie mercredi, puis au Niger

opposition

AFP

Mali: le ton monte entre pouvoir et opposition

Mali: le ton monte entre pouvoir et opposition

AFP

Madagascar: opposition et régime discutent pour une sortie de crise

Madagascar: opposition et régime discutent pour une sortie de crise

AFP

Gabon: une opposition divisée s'engage dans les législatives

Gabon: une opposition divisée s'engage dans les législatives

perquisition

AFP

"Uraniumgate": perquisition au siège d'Areva

"Uraniumgate": perquisition au siège d'Areva

AFP

Perquisition d'un groupe pétrolier soupçonné de corruption au Nigeria

Perquisition d'un groupe pétrolier soupçonné de corruption au Nigeria

AFP

Concession des ports de Conakry et de Lomé: perquisition

Concession des ports de Conakry et de Lomé: perquisition