mis à jour le

Une Centrafricaine près d'un checkpoint à Bangui / REUTERS
Une Centrafricaine près d'un checkpoint à Bangui / REUTERS

Centrafrique: l'exode forcé des musulmans

Il ne reste plus que quelques centaines de musulmans dans le pays, et nul ne sait si ceux qui sont partis reviendront.

Si la République centrafricaine semble sortie du tourbillon de violence qui, il y a encore quelques semaines la secouait, il est néanmoins difficile pour les autorités de transition d’éradiquer la violence résiduelle qui, malgré la présence des Français de l’opération Sangaris et les Africains de la Misca, continue de sévir contre les personnes et leurs biens.

Mais si dans le drame qui se joue actuellement dans la patrie de Barthelemy Boganda, il y a quelque chose qui marquera durablement les esprits, c’est le dépeuplement forcé des musulmans de la capitale et de l’intérieur du pays. Sous d’autres cieux, on aurait parlé de nettoyage ethnique, mais comme on le sait, la Centrafrique s’est enfoncée dans l’enfer des tueries interreligieuses.

Lire la suite sur L'Observateur Paalga

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

anti-Balaka

République centrafricaine

Plongée dans les rues de Bambari, symbole du chaos centrafricain

Plongée dans les rues de Bambari, symbole du chaos centrafricain

Blood diamonds

Derrière les violences en Centrafrique se cachent les diamants de sang

Derrière les violences en Centrafrique se cachent les diamants de sang

AFP

Centrafrique: 163 enfants-soldats libérés par la milice anti-balaka

Centrafrique: 163 enfants-soldats libérés par la milice anti-balaka

Bangui

AFP

Centrafrique: au moins un mort dans de nouvelles violences

Centrafrique: au moins un mort dans de nouvelles violences

AFP

Centrafrique: 12 morts dans le quartier PK5 de Bangui

Centrafrique: 12 morts dans le quartier PK5 de Bangui

AFP

Centrafrique: une marche d'opposants dispersée par la police

Centrafrique: une marche d'opposants dispersée par la police

Centrafrique

AFP

Le casse-tête des contingents de l'ONU en Centrafrique

Le casse-tête des contingents de l'ONU en Centrafrique

AFP

Le pape François appelle la Centrafrique

Le pape François appelle la Centrafrique

AFP

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique