mis à jour le

Sahel: le Japon souhaite coopérer avec l'Algérie pour la stabilité

Le Japon souhaite coopérer "étroitement" avec l'Algérie pour le maintien de la stabilité dans la région du Sahel, a indiqué dimanche à Alger un ministre japonais qui a "félicité" le pays pour sa gestion de l'attaque du complexe gazier d'In Amenas.

"Nous avons fait une évaluation de la situation au Sahel, et le Japon souhaite coopérer étroitement avec l'Algérie pour le maintien de la paix et la stabilité dans cette région", a souligné Nobuo Kishi, ministre délégué auprès du ministre japonais des Affaires étrangères, chargé du Moyen-Orient, de l'Europe et de l'Amérique, cité par l'agence PAS. 

Le ministre japonais, dont c'est la première visite en Algérie, a tenu à "féliciter l'Algérie" suite à l'intervention des forces de sécurité à Tourmentin lors de l'attaque jihadiste qui avait visé le complexe gazier d'In Amenas, selon la même source.

L'attaque de ce complexe situé 1.300 kilomètres au sud-est d'Alger en plein Sahara, qui avait eu lieu en janvier 2013, avait fait une quarantaine de morts dont dix japonais de l'entreprise JGC.

M. Kissel a précisé que "le Japon continuera à travailler et à coopérer avec l'Algérie".

Japon

AFP

La France appelle le Japon

La France appelle le Japon

AFP

Le Japon s'engage

Le Japon s'engage

AFP

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

stabilité

AFP

Ethiopie: Abiy Ahmed porteur d'un espoir de stabilité et de réformes

Ethiopie: Abiy Ahmed porteur d'un espoir de stabilité et de réformes

AFP

L'Italie dit espérer un retour

L'Italie dit espérer un retour

AFP

La stabilité régionale au coeur d'un sommet ouest-africain

La stabilité régionale au coeur d'un sommet ouest-africain