mis à jour le

Mali: une dizaine de combattants d'Aqmi tués par les forces françaises

Une dizaine de combattants d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi par les forces françaises dans le nord-est du Mali, a indiqué jeudi le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Le groupe avait été repéré dans la vallée de l'Amettetaï (région de Kidal) par les drones Reaper acquis récemment par la France et a été frappé par des avions de combat et des hélicoptères, a précisé le ministre à quelques journalistes, confirmant une information du quotidien français Le Figaro.

"Ce sont les drones que l'armée française a désormais sur place qui ont permis d'identifier ces groupes en train de manipuler des roquettes, ce qui a permis une action coordonnée avec de la chasse et des Reaper", a-t-il dit, assurant qu'il n'y a pas eu d'intervention de troupes au sol.

L'entourage du ministre a affirmé qu'il s'agissait de "combattants d'Aqmi", groupe jihadiste opérant dans l'Adrar des Ifoghas, vaste région montagneuse de la région de Kidal abritant la vallée de l'Amettetaï.

Selon la même source, l'action conjuguée des drones, des avions et des hélicoptères français illustrait le nouveau dispositif des forces françaises dans la région.

Les Reaper qui ont repéré le groupe sont basés à Niamey, au Niger voisin, les avions Mirage 2000 venaient de la base de N'Djamena (Tchad) et les hélicoptères Tigres de Tessalit, localité de l'extrême nord-est du Mali.

Jean-Yves Le Drian a souligné que les risques de "reconstitution" des groupes jihadistes opérant dans la région étaient "toujours réels" et nécessitaient de maintenir une "grande vigilance".

Les opérations françaises de la nuit de mardi à mercredi ont été confirmées par un responsable de l'armée malienne et une source au sein de la force de la Minusma (la mission de l'ONU au Mali), tous deux postés dans le nord du Mali.

"Les islamistes venus notamment de Libye se sont réorganisés sur le terrain. Ils ont constitué deux bases dans le Nord-Est, que les militaires français viennent de détruire (...). Il y a eu au moins 11 terroristes tués", a déclaré le responsable de l'armée malienne, selon qui cela s'est passé dans la région de Kidal.

La source de la Minusma a évoqué "une très grosse opération militaire française qui s'est déroulée ces dernières 48 heures" et "a permis de neutraliser une dizaine de terroristes dans la région de Kidal".

Aucun détail supplémentaire n'a été fourni.

La France mène au Mali une opération militaire, baptisée "Serval", déclenchée le 11 janvier 2013 pour mettre un terme à l'occupation du nord du pays par des groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda qui menaçaient d'avancer vers le Sud et Bamako, la capitale.

Outre la France, qui poursuit son opération, le Tchad et plusieurs autres pays sont engagés militairement sur le terrain, leurs contingents ayant été intégrés au sein de la Minusma.

Les jihadistes ont été affaiblis par l'intervention internationale mais sont toujours actifs dans le Nord, où ils mènent régulièrement des attaques meurtrières.

Depuis la fin des 10 mois d'occupation du Nord par les islamistes armés, les forces françaises ont mené plusieurs opérations pour éviter qu'ils ne reconstituent leurs bases.

En janvier, une opération qualifiée de "contre-terrorisme" avait été menée par des militaires français au nord de Tombouctou, une des trois régions du Nord malien avec Kidal et Gao.

11 jihadistes avaient été tués, d'après des sources militaires malienne et française. "Les jihadistes venus notamment de la Libye se réorganisaient pour occuper le terrain et s'installer durablement", avait affirmé la source malienne.

AFP

Ses derniers articles: Soudan: une journaliste dit être la cible d'islamistes radicaux  L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique  Burkina: les échos du Fespaco 

combattants

AFP

Niger: nouvelle reddition de combattants de Boko Haram

Niger: nouvelle reddition de combattants de Boko Haram

AFP

Niger: les combattants de Boko Haram "totalement en déperdition"

Niger: les combattants de Boko Haram "totalement en déperdition"

AFP

Niger: une trentaine de combattants nigériens de Boko Haram se sont rendus

Niger: une trentaine de combattants nigériens de Boko Haram se sont rendus

forces

AFP

Côte d'Ivoire: le gouvernement condamne la mutinerie des forces spéciales

Côte d'Ivoire: le gouvernement condamne la mutinerie des forces spéciales

AFP

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

AFP

Libye: 13 étrangers libérés de Syrte par les forces gouvernementales

Libye: 13 étrangers libérés de Syrte par les forces gouvernementales

tués

AFP

Niger: 16 soldats tués mercredi, la France apporte son soutien

Niger: 16 soldats tués mercredi, la France apporte son soutien

AFP

Nigeria: sept soldats tués dans une embuscade de Boko Haram

Nigeria: sept soldats tués dans une embuscade de Boko Haram

AFP

Niger: 15 soldats tués dans une "attaque terroriste"

Niger: 15 soldats tués dans une "attaque terroriste"