mis à jour le

Algérie: Bouteflika confirme sa candidature, mais il est inaudible

Juste un murmure pour confirmer qu'il brigue un nouveau mandat en avril.

Il ne s'était pas exprimé publiquement depuis son accident vasculaire cérébral, le 27 avril 2013. Abdelaziz Bouteflika a rompu le silence, lundi 3 mars, en déposant personnellement son dossier de candidature pour un quatrième mandat à la tête de l'Algérie.

Dans une vidéo largement diffusée par la chaîne de télévision publique ENTV, l'on peut voir un président affaibli, échangeant avec le président du Conseil constitutionnel. Avant de parapher le document de candidature, Abdelaziz Bouteflika dit quelques mots en arabe. Seul gros problème: on n'entend rien. Non pas parce que la vidéo est de mauvaise qualité, mais simplement parce que l'actuel président qui brique un nouveau mandat peine à s'exprimer.

«Je suis venu déposer officiellement ma candidature conformément à l'article 74 de la Constitution et à la loi électorale», aurait-il déclaré d'après la chaîne ENTV.

Il est peu sûr, cependant que ces images rassurent les Algériens. Abdelaziz Bouteflika, âgé de 77 ans, doit faire face au mouvement Barakat (Ça suffit!), lancé lors d'une manifestation le week-end dernier à Alger. Ce mouvement s'oppose à une éventuelle réélection du président-candidat.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Abdelaziz Bouteflika

Scandale

En Algérie, une chaîne télé fermée pour avoir accueilli l'ex-chef de l'Armée islamique du salut

En Algérie, une chaîne télé fermée pour avoir accueilli l'ex-chef de l'Armée islamique du salut

Flou

C'est avant que l'opposition aurait dû faire bloc contre Bouteflika

C'est avant que l'opposition aurait dû faire bloc contre Bouteflika

Algérie

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Pourquoi l'Algérie doit changer de modèle économique

Algérie

AFP

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Barakat

Algérie

Le non-printemps algérien

Le non-printemps algérien

AFP

Algérie: Barakat incarne l'opposition au 4e mandat de Bouteflika

Algérie: Barakat incarne l'opposition au 4e mandat de Bouteflika

AFP

Algérie: Barakat

Algérie: Barakat