mis à jour le

Afrique du Sud: le plus puissant syndicat prépare la création d'un parti politique

Le plus puissant syndicat d'Afrique du Sud, l'Union nationale des métallurgistes sud-africain (Numsa), qui revendique 340.000 adhérents, a annoncé dimanche jeter les bases d'un nouveau parti politique qui défendra la "classe ouvrière".

Le porte-parole du syndicat, Castro Ngobese, a annoncé le lancement d'un nouveau programme, le "United Front Movement for Socialism", qui regroupera des organisations de gauche et visera à promouvoir une meilleure éducation, des services de santé et municipaux pour les Sud-Africains pauvres.

Ce sera "un développement qui mènera à la formation d'un parti politique indépendant représentant la classe ouvrière", a-t-il expliqué à l'AFP.

Le plus grand syndicat ouvrier du pays avait retiré en décembre son soutien au parti au gouvernement, l'ANC (Congrès national africain), anticipant les élections législatives de mai. Numsa avait dénoncé le fait que la politique suivi par l'ancien mouvement de libération était trop capitaliste.

"Nous devons travailler en étroite collaboration avec les services sociaux et les associations pour être sûrs que le Numsa soit en phase avec les problèmes de la classe ouvrière", a expliqué Castro Ngobese.

Le Numsa a appelé à une grève nationale le 19 mars pour demander au gouvernement de mener une politique plus en faveur des travailleurs.

Le comité de direction du Numsa débattra de la création du parti politique l'année prochaine, a ajouté le porte-parole. 

Depuis la fin de l'apartheid et l'élection à la présidence de Nelson Mandela en 1994, le pays est dirigé sans discontinuer par l'ANC, qui s'appuie sur le Parti communiste et sur la grande confédération syndicale Cosatu, dont le Numsa est le membre le plus puissant.

Pour nombre des millions de pauvres sud-africains, peu de choses se sont améliorées depuis 1994. 

L'Afrique du Sud est certes le pays le plus riche d'Afrique, mais elle est divisée par des inégalités profondes et persistantes. Chaque année, des centaines de manifestations, qui dégénèrent souvent en violences, y dénoncent les logements insalubres et les pénuries d'eau et d'électricité.

AFP

Ses derniers articles: Nigeria: plus de 50 morts dans l'attaque de Boko Haram contre une mission pétrolière  Jeux de la Francophonie: Doublé 100-200 pour la Congolaise Ngoye Akamabi  Gambie: le nouveau président juge les menaces "exagérées" 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: la machine

Afrique du Sud: la machine

AFP

Ligue 1: Génération Foot, pépinière lorraine en Afrique

Ligue 1: Génération Foot, pépinière lorraine en Afrique

AFP

Afrique du Sud: légère baisse du nombre de rhinocéros tués

Afrique du Sud: légère baisse du nombre de rhinocéros tués

création

AFP

Migration: création en Tunisie d'une instance contre les trafics d'êtres humains

Migration: création en Tunisie d'une instance contre les trafics d'êtres humains

AFP

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

AFP

Côte d'Ivoire: Le président Ouattara annonce la création d'un poste de vice-président

Côte d'Ivoire: Le président Ouattara annonce la création d'un poste de vice-président

politique

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

AFP

Le président de l'UA s'inquiète de la politique américaine sur les opérations en Afrique

Le président de l'UA s'inquiète de la politique américaine sur les opérations en Afrique