mis à jour le

Ouganda: Kerry compare la loi anti-homosexualité aux lois nazies

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a comparé mercredi la nouvelle loi anti-homosexualité en Ouganda aux législations contre les juifs dans l'Allemagne nazie et contre les noirs en Afrique du Sud sous l'apartheid.

"Si vous regardez les juifs ou les noirs à travers cette législation, c'est comme si vous étiez dans l'Allemagne des années 1930 ou dans l'Afrique du Sud sous l'apartheid dans les années 1950, 1960", a fustigé M. Kerry auprès de quelques journalistes du département d'Etat.

Le président ougandais Yoweri Museveni a promulgué lundi une loi controversée qui durcit la répression de l'homosexualité. Les relations homosexuelles sont déjà passibles de la prison à vie en Ouganda mais cette législation, adoptée à une écrasante majorité le 20 décembre par le Parlement, interdit notamment toute "promotion" de l'homosexualité et rend obligatoire la dénonciation de quiconque s'affichant homosexuel(le).

Sans être très précis dans ses menaces, le département d'Etat a prévenu cette semaine que cela aurait des "conséquences" sur l'aide américaine de 485 millions de dollars par an à l'allié ougandais.

"Ce qui s'est passé en Ouganda est atroce et cela nous met tous face à un énorme défi parce que les droits des personnes LGBT (lesbienne, gay, bi et trans) relèvent des droits de l'homme, c'est aussi simple que cela", a martelé John Kerry, dont le gouvernement est en pointe pour la défense des droits des homosexuels dans le monde.

"La promulgation de cette loi anti-homosexualité est moralement mauvaise", a insisté le ministre.

Faisant de nouveau référence aux législations anti-juives de l'Allemagne nazie et au régime d'apartheid en Afrique du Sud, M. Kerry a rappelé que "c'était mal de manière flagrante là-bas et c'est mal" en Ouganda.

Il a toutefois reconnu que l'Ouganda n'était pas le seul pays à avoir  une législation hostile aux homosexuels, mais que 78 pays avaient "des lois contraires aux droits de l'homme et à la nature humaine".

AFP

Ses derniers articles: Champs pétroliers: le Ghana n'a pas violé les droits ivoiriens  Congo: mission du FMI  Libye: les kadhafistes peuvent être inclus dans le processus politique 

loi

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

AFP

Corruption: le Parlement tunisien adopte une loi controversée

Corruption: le Parlement tunisien adopte une loi controversée

lois

AFP

AfSud: le rappeur Mos Def a enfreint les lois sur l'immigration

AfSud: le rappeur Mos Def a enfreint les lois sur l'immigration

AFP

Sierra Leone: première condamnation pour non-respect des lois anti-Ebola

Sierra Leone: première condamnation pour non-respect des lois anti-Ebola

AFP

Sida: la colère des chercheurs et activistes contre les lois homophobes

Sida: la colère des chercheurs et activistes contre les lois homophobes