mis à jour le

Une Algérienne achetant un journal à Alger, REUTERS / Zohra Bensemra
Une Algérienne achetant un journal à Alger, REUTERS / Zohra Bensemra

Pour que les Algériennes n'aient plus mauvaise presse

Changer l'image de la femme dans les médias, voilà la nouvelle mission du conseil national de la famille et de la femme.

Les femmes algériennes jouissent d'une mauvaise image dans la presse. Souvent qualifiées et définies par des stéréotypes négatifs, cette vision d'elles joue un rôle primordial dans leurs vies socioéconomique. C’est donc pour sensibiliser les médias sur cette problématique, mais surtout pour promouvoir leur image qu'une série de manifestatitions est organisée en mars prochain, autour de la Journée mondiale de la femme, rapporte le site Focus Elles.

Par exemple, lors d'un forum intitulé «Image de la femme dans les médias: entre reflet de la réalité et stéréotypes», une centaine de professionnels issus de domaines variés qui viendront débattre de l’image de femme au centre national de formation des personnels spécialisées de Birkhadem, une commune proche de la banlieue sud d'Alger:

«Des députées, des représentants des associations œuvrant dans le domaine des droits des femmes, des universitaires et chercheurs en communication, des associations de journalistes», relate le site algérien.

Outre l’image de la femme, d’autres thèmes préoccupants seront également abordés lors de cette conférence, car en Algérie derrière le statut de la femme se cachent aussi d’autres problématiques tout aussi importantes:

«La protection de la femme victime de violence, l’accès au travail, au savoir, la liberté d’expression, la participation à la vie publique, sociale et politique», explique le portail.

Toutefois, le changement de statut de la femme algérienne ne se fera pas d’un coup d’un seul, uniquement grâce à une rencontre. L’influence des médias sur les algériens est telle que sans leur participation les choses ne peuvent changer. C’est pourquoi ce colloque encouragera les acteurs du secteur de la presse à éviter de véhiculer des idées reçues ou toute autre critique pouvant dévaloriser l’image de la femme.

Lu sur Focus Elles

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Algérie

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

AFP

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

femmes

AFP

La star de Liverpool Salah soutient une campagne pour les droits des femmes en Egypte

La star de Liverpool Salah soutient une campagne pour les droits des femmes en Egypte

AFP

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

AFP

Au Liberia, les femmes jeûnent pour des élections sans violences

Au Liberia, les femmes jeûnent pour des élections sans violences

statut de la femme

Algérie

La loi des hommes, c'est fini!

La loi des hommes, c'est fini!