mis à jour le

Capture d'écran d'un remake du film Thelma & Louise réalisé par Omar Diop.
Capture d'écran d'un remake du film Thelma & Louise réalisé par Omar Diop.

Et si Thelma & Louise étaient plutôt noires?

Deux photographes revisitent les blockbusters hollywoodiens en remplaçant les personnages principaux par des noir(e)s.

C’est une idée qui trottait déjà dans la tête de quelques d'artistes noirs sans pouvoir être matérialisée. C’est désormais chose faite. Deux photographes, le Sénégalais Omar Victor Diop et le Franco-Américain Antoine Tempé, ont réalisé une série de clichés dans lesquels les acteurs des films cultes hollywoodiens ont été remplacés par des acteurs représentatifs des scènes culturelles de Dakar et d’Abidjan où ces images ont été prises. C'est une autre manière de faire connaître les talents africains, estime le site Atlanta Black Star.

Diamants sur le canapé, Thelma et Louise ou encore Matrix, voici les films qui ont inspiré les deux photographes pour leur projet intitulé ONOMOllywood. Bien que certaines scènes soient très vite identifiables, quelques changements ont été apportés, car le duo d’artistes voulait créer une représentation unique et dynamique. Seulement, aux États-Unis cette initiative a été vue comme un acte séparatiste.

«Après une interview sur CNN, j’ai découvert avec une immense surprise la dimension raciale des commentaires. De nombreuses personnes ont cru que notre projet était une vengeance des noirs contre les blancs de Hollywood!...  Il s’agit juste d’un hommage à la magie du cinéma qui transcende les barrières géographiques, raciales et temporelles», explique Omar Victor Diop

Au-delà de la dimension raciale, les vingt photographies prises par Omar Victor Diop et Antoine Tempé nous offre une vision utopique. Car si, aujourd’hui, de plus en plus de noirs tiennent des rôles principaux dans de nombreux films, l’industrie cinématographique n’a pas encore trouvé la recette magique pour que ces derniers ne soient pas prédestinés à une communauté plutôt qu’à une autre.

Le projet ONOMOllywood a fait le tour de l’Afrique après son vernissage à Dakar en décembre dernier. Depuis, les 20 clichés ont été exposés à Abidjan ou encore à Libreville. Toutefois, c’est dans la capitale sénégalaise qu’elle achèvera sa tournée, le 12 mai 2014.

Lu sur Atlanta Black Star.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Abidjan

AFP

Côte d'Ivoire: l'explosion de joie

Côte d'Ivoire: l'explosion de joie

AFP

Côte d'Ivoire: manifestation

Côte d'Ivoire: manifestation

AFP

Côte d'Ivoire: mystérieuse attaque contre un camp militaire

Côte d'Ivoire: mystérieuse attaque contre un camp militaire

acteurs

AFP

Sénégal: prison avec sursis pour le producteur et les acteurs d'une série contraire "aux bonnes moeurs"

Sénégal: prison avec sursis pour le producteur et les acteurs d'une série contraire "aux bonnes moeurs"

AFP

Mali: des acteurs internationaux rencontrent un imam influent après une manifestation

Mali: des acteurs internationaux rencontrent un imam influent après une manifestation

AFP

Algérie: les acteurs de la crise politique

Algérie: les acteurs de la crise politique

cinéma

AFP

Au Maroc, l'homme qui murmure

Au Maroc, l'homme qui murmure

AFP

Jean Rouch, mémoire indélébile des débuts du cinéma au Sahel

Jean Rouch, mémoire indélébile des débuts du cinéma au Sahel

AFP

Le souffle révolutionnaire donne un nouvel élan au cinéma soudanais

Le souffle révolutionnaire donne un nouvel élan au cinéma soudanais