mis à jour le

Dieudonné au théâtre de la Main d'or.  REUTERS/Gonzalo Fuentes
Dieudonné au théâtre de la Main d'or. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Dieudonné promet de jouer une «version piquante» de son spectacle en Algérie

L'humoriste français à annoncé vouloir donner une représentation de son spectacle controversé «Le Mur» en Algérie.

Pointé du doigt par une circulaire du ministre de l’Intérieur français, Manuel Valls, pour «des propos antisémites et infamants à l'égard de plusieurs personnalités de confession juive [...] et des atteintes virulentes et choquantes à la mémoire des victimes de la Shoah», le spectacle «Le Mur» de Dieudonné Mbala Mbala pourrait se jouer en Algérie. C’est ce qu’a annoncé l’humoriste français d’origine camerounaise, dans une vidéo de cinq minutes publiée sur You Tube, qui promet une «version particulièrement piquante» à ses nombreux fans.

Entériné par une ordonnance du Conseil d’Etat, le 9 janvier 2014, l’arrêté préfectoral interdisant «Le Mur» dans la ville de Nantes (France) avait poussé Dieudonné à amender son spectacle en l’expurgeant de toute référence à la communauté juive. Mais il semble que le comédien, qui a défrayé la chronique française au cours des premières semaines de janvier, soit déterminé à jouer «Le Mur» dans sa version intégrale en dehors de l’Hexagone. Populaire au Maghreb pour son humour cinglant et ses positions «anti-système», Dieudonné avait déjà joué à Alger le 14 février 2013.

En marge de ses spectacles, l'humoriste a souvent fait part de son rejet de la politique d'Israël et du lobby sionniste, aux quelques médias français et internationaux qui ne l'ont pas mis à l'index. Des propos qui lui ont valu plusieurs condamnations par la justice. Tour à tour «humoriste du Hamas et du Hezbollah», soutien de l'ex-président iranien Mahmoud Ahmadinejad, et s'affichant auprès de militants de l'extrême-droite, Dieudonné n'est pas embarrassé par les contradictions. Pour le plus grand bonheur de son public.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Alger

AFP

Nouveau mardi de défilé étudiant

Nouveau mardi de défilé étudiant

AFP

Paris "regrette" l'expulsion du directeur de l'AFP

Paris "regrette" l'expulsion du directeur de l'AFP

AFP

Le directeur de l'AFP

Le directeur de l'AFP

Algérie

AFP

Les étudiants manifestent en Algérie pour le 2e mardi du mois de ramadan

Les étudiants manifestent en Algérie pour le 2e mardi du mois de ramadan

AFP

Abassi Madani, chef historique du FIS, enterré samedi en Algérie

Abassi Madani, chef historique du FIS, enterré samedi en Algérie

AFP

Abassi Madani, chef historique du FIS, enterré samedi en Algérie

Abassi Madani, chef historique du FIS, enterré samedi en Algérie

Cameroun

AFP

Le Cameroun célèbre sa fête nationale dans la division

Le Cameroun célèbre sa fête nationale dans la division

AFP

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours

Crise au Cameroun anglophone: HRW dénonce un recours

AFP

Le Cameroun interdit les manifestations du parti de l'opposant Kamto

Le Cameroun interdit les manifestations du parti de l'opposant Kamto