mis à jour le

Mondial-2014: l'Ivoirien Gervinho attend encore son "grand moment"

Le meilleur reste à venir. Gervinho (AS Rome), pilier de la Côte d'Ivoire, attend encore son "grand moment" en sélection: passer un tour au Mondial-2014 ou gagner enfin la Coupe d'Afrique, confie-t-il à l'AFP.

 

QUESTION: Gervinho, êtes-vous devenu un cadre des Éléphants de Côte d'Ivoire?

REPONSE: "Je sais que je suis important dans l'équipe. Je suis un cadre au niveau du jeu, mais en-dehors du terrain il y a des joueurs pour nous encadrer nous les jeunes, les joueurs plus âgés, Didier (Drogba) déjà, Kolo (Touré), (Didier) Zokora, Barry Boubacar, des joueurs en sélection depuis fort longtemps. +Gueuler+ ce n'est pas mon genre, il y a des joueurs qui peuvent le faire et qui le font souvent, et je les écoute. Mais il m'arrive de +gueuler+ sur le terrain, ça je peux le faire!"

 

Q: En barrage aller contre le Sénégal (3-1), vous amenez les trois buts, est-ce votre meilleur moment en sélection?

R: "Non, pas du tout. J'ai vécu de bons moments en sélection, celui-là n'est pas +le+ grand moment, mais un moment vraiment important, j'ai pris du plaisir. Mais moi à chaque match je prends du plaisir, jouer avec la sélection, porter le maillot, c'est important. J'aime cet orange, la couleur de mon pays, c'est beau, orange-blanc-vert".

 

Q: Alors est-ce le but en demi-finale de la Coupe d'Afrique-2012 contre le Mali (1-0)?

R: "Non plus. Il n'est pas encore arrivé mon grand moment. Ce sera de pouvoir gagner une Coupe pour la Côte d'Ivoire, pas forcément de marquer le but vainqueur, mais d'amener mon équipe loin en Coupe du monde, ou d'envoyer l'équipe jusqu'à remporter la Coupe d'Afrique. Ce grand moment je ne l'ai pas encore vécu, et j'espère le vivre dans l'avenir".

 

Q: Vous ne parlez pas de gagner la Coupe du monde, vous n'y croyez pas?

R: "J'espère aller le plus loin possible, voilà. La Coupe du monde, c'est un autre challenge, mais je sais qu'il y a des grands joueurs dans la sélection, qu'elle peut tutoyer des grandes équipes. On croise déjà les joueurs de ces équipes-là en club en Europe. Mon objectif principal c'est de passer le premier tour en Coupe du monde. En Coupe d'Afrique on ne me demande pas celui-là, on me demande de la remporter. J'espère la gagner avec mes coéquipiers avant d'arrêter notre carrière internationale. Ce trophée, on court après depuis la génération de 1992, on espère que la nôtre va réussir à la gagner aussi".

 

Q: Le pire moment est-ce ce tir au but raté qui coûte la finale de la CAN-2012 contre la Zambie?

R: "Ah, je l'avais oublié celui-là (rires). Non, ce n'est pas le pire, c'est un moment de tristesse. Je n'étais pas prévu au début pour tirer un penalty (la série a dépassé les cinq premiers tirs, ndlr), mais ce n'est pas une excuse. Mais pour moi ce n'est pas le pire. Le pire a été de ne pas avoir pu gagner cette Coupe d'Afrique. On fera tout pour se racheter dans les prochaines CAN, mais c'est vrai que le temps passe vite..." 

 

Q: Drogba vient vous encourager au moment d'aller tirer ce penalty, vous ne le sentiez pas?

R: "Non, je ne voulais pas y aller! Mais le coach (François Zahoui) m'a demandé d'aller tirer, à un moment je n'avais plus le choix, il fallait que je le tire. Je suis parti concentré, tellement trop concentré, trop appliqué, que j'ai raté le cadre. Les tirs au but ce n'est pas mon genre, je n'aime pas trop ça, mais quand on est un joueur de haut niveau il faut se préparer à ça. Alors depuis ce moment, si on me demande de tirer un penalty j'irai, je prendrai ce ballon avec un bon état d'esprit, concentré mais relax. Je me prépare maintenant à tirer les penalties, je ne serai plus autant impressionné".

 

Q: La prochaine CAN se joue chez votre coéquipier de la Roma, Mehdi Benatia...

R: "Oui, mais elle est encore loin, cette CAN. Il faut déjà finir en beauté en club, après, attaquer la Coupe du monde, après les préliminaires de la CAN... Lui, il est déjà qualifié, moi je dois me battre encore".

 

Propos recueillis par Emmanuel BARRANGUET

AFP

Ses derniers articles: Somalie: 16 morts dans l'explosion d'un véhicule  Le Caire: 25 morts dans l'attentat  Nigeria: au moins 50 morts dans l'effondrement du toit d'une église 

Gervinho

AFP

Footballeurs africains: Aubameyang n'a pas suffi, Gervinho monte en puissance

Footballeurs africains: Aubameyang n'a pas suffi, Gervinho monte en puissance

AFP

CAN: la Côte d'Ivoire

CAN: la Côte d'Ivoire

AFP

CAN: la Côte d'Ivoire évite le pire d'entrée mais perd Gervinho

CAN: la Côte d'Ivoire évite le pire d'entrée mais perd Gervinho