mis à jour le

Washington a déployé des conseillers militaires en Somalie

Les Etats-Unis ont déployé des conseillers militaires en Somalie au cours des derniers mois pour aider la force de l'Union africaine dans le pays.

"Les Etats-Unis ont mis en place une cellule de coordination en Somalie pour (...) soutenir la mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) et les forces de sécurité somaliennes, pour accroître leurs capacités et promouvoir la paix et la sécurité dans toute la Somalie et la région", écrit le porte-parole du centre de commandement de l'armée américaine en Afrique, le colonel Tom Davis, dans un communiqué.

AFP

Ses derniers articles: Côte d'Ivoire: Serge Aurier désigné meilleur footballeur de l'année  Ghana: le candidat de l'opposition remporte la présidentielle avec 53% des voix  Nigeria: un attentat imputé 

militaires

AFP

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

AFP

Municipales au Mali: cinq militaires tués dans une embuscade

Municipales au Mali: cinq militaires tués dans une embuscade

AFP

Niger: 22 militaires tués dans une attaque jihadiste contre un camp de réfugiés

Niger: 22 militaires tués dans une attaque jihadiste contre un camp de réfugiés

Somalie

AFP

Les shebab restent la principale menace en Somalie

Les shebab restent la principale menace en Somalie

AFP

Une dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie lundi devant la CIJ

Une dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie lundi devant la CIJ

AFP

Somalie  les shebab s'emparent d'une ville

Somalie les shebab s'emparent d'une ville

Washington

AFP

Soudan du Sud: Washington menace Juba d'un embargo sur les armes

Soudan du Sud: Washington menace Juba d'un embargo sur les armes

AFP

RDC: Washington redoute des violences si Kabila s'accroche au pouvoir

RDC: Washington redoute des violences si Kabila s'accroche au pouvoir

AFP

Libye: Washington sanctionne le principal opposant au gouvernement d'union

Libye: Washington sanctionne le principal opposant au gouvernement d'union