mis à jour le

Michel Djotodia / Reuters
Michel Djotodia / Reuters

Centrafrique: Michel Djotodia démissionne

Le président de transition centrafricain Michel Djotodia et son Premier ministre Nicolas Tiangaye ont démissionné ce vendredi 10 janvier.

Le président de transition centrafricain Michel Djotodia et son Premier ministre Nicolas Tiangaye ont démissionné, ont annoncé vendredi les participants au sommet extraordinaire de l'Afrique centrale tenu à N'Djamena.

Les dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) «ont pris acte de la démission» du président et du Premier ministre centrafricains, selon le communiqué final du sommet lu en séance plénière.

AFP

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans  Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice 

Centrafrique

AFP

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

AFP

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

AFP

La force française Sangaris "demeurera" en Centrafrique pour "accompagner" son armée

La force française Sangaris "demeurera" en Centrafrique pour "accompagner" son armée

Michel Djotodia

Centrafrique

Cette partition qui guette la Centrafrique

Cette partition qui guette la Centrafrique

Centrafrique

L'errance des Séléka chrétiens

L'errance des Séléka chrétiens

BD

Dessine-moi la guerre en Centrafrique

Dessine-moi la guerre en Centrafrique

Nicolas Tiangaye

Confusion

La démission de Djotodia ne changera rien

La démission de Djotodia ne changera rien

Centrafrique

On ne nous a pas tout dit sur Sangaris

On ne nous a pas tout dit sur Sangaris

Vu de Ouaga

Centrafrique: la solution n'est pas militaire, mais politique

Centrafrique: la solution n'est pas militaire, mais politique