mis à jour le

Me Dupont-Moretti dénonce le sort d'un Français détenu au Cameroun

L'avocat Éric Dupont-Moretti a dénoncé jeudi à Paris la situation "kafkaïenne" de Michel Atangana, un Français détenu depuis 1997 au Cameroun pour des malversations qu'il conteste, et condamné à nouveau en 2012 à 20 ans de prison.

"Il n'est pas question que cet homme tombe dans l'oubli", a affirmé l'avocat, récemment entré dans l'équipe de défense de ce Français d'origine camerounaise âgé de 49 ans.

"C'est un ressortissant français qui a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle, dans un dossier vide, et qui au terme d'innombrables manipulations judiciaires, a été re-condamné après avoir purgé sa première peine, à 20 ans de prison. Il est libérable en 2032", a-t-il dénoncé.

La Cour de cassation a rejeté le 17 décembre, sans donner d'explications, les recours du Français et d'un ancien proche du président Paul Biya, Titus Edzoa, condamné lui aussi à 20 ans après une première peine de 15 ans en 1997. Les deux hommes ont été condamnés pour le détournement de 1,1 milliard de francs CFA (1,6 million d'euros) et la tentative de détournement de 59,4 milliards de francs CFA (90 millions d'euros).

Ancien secrétaire général à la présidence camerounaise, Titus Edzoa avait démissionné en 1997 et annoncé dans la foulée sa candidature à la présidence, avant d'être arrêté.

Présenté comme un proche de M. Edzoa, M. Atangana avait été envoyé au Cameroun en 1994 par son employeur, le groupe Jean Lefebvre,  pour des projets routiers. La présidence camerounaise lui avait confié la direction d'une structure de travaux publics, avant qu'il ne soit poursuivi.

Pour ses défenseurs, M. Atangana est au contraire créancier de 300 milliards de francs CFA (450 millions d'euros), intérêts compris, suite à des travaux non payés. Cette dette expliquerait, à leurs yeux, "l'acharnement" du pouvoir camerounais. Pour Me Dupont-Moretti, "on peut toujours envisager de transiger" mais "le plus important", c'est que Michel Atangana puisse sortir de prison.

AFP

Ses derniers articles: Présidentielle au Rwanda: les candidats contrôlés sur les réseaux sociaux  Kenya: huit candidats approuvés pour la présidentielle d'août  Afrique du Sud: le président Zuma garde la confiance de son parti 

Cameroun

AFP

Centrafrique: une ville assiégée

Centrafrique: une ville assiégée

AFP

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians

AFP

CAN: le Cameroun écarte l'Egypte pour renouer avec son glorieux passé

CAN: le Cameroun écarte l'Egypte pour renouer avec son glorieux passé

français

AFP

Libération d'un Français enlevé début mars en RD Congo

Libération d'un Français enlevé début mars en RD Congo

AFP

Des drones tactiques français en Centrafrique

Des drones tactiques français en Centrafrique

AFP

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension