mis à jour le

Un camp de déplacés à Bangui, décembre 2013. REUTERS/Andreea Campeanu
Un camp de déplacés à Bangui, décembre 2013. REUTERS/Andreea Campeanu

Centrafrique: la démission de Djotodia ne résoudra rien

Le départ du président de la transition en Centrafrique risque de rajouter de la confusion à la confusion.

«Si Djotodia quitte le pouvoir et rentre dans le nord-est, on risque d'ouvrir un autre pan à la crise actuelle», s'inquiètait déjà un diplomate de la CEEAC. En effet, comment réagiront les ex-Séléka au départ de leur chef? Certains de leurs cadres se préparent-ils à partir? Herbert Gontran Djono-Ahaba, ministre d'État aux Mines, au Pétrole et à l'Énergie, et Arnaud Djoubaye Abazene, ministre des Transports, respectivement neveu et frère cadet de Djotodia, auraient déjà envoyé leur famille dans le nord du pays.

Les chefs de guerre, à Bangui et en province, feront-ils de même? Pas sûr. Depuis plusieurs jours, les rumeurs d'une prochaine flambée de violence se font très pressantes. «On craint une politique de la terre brûlée. Le camp de Roux ressemble à une marmite. On ignore qu'elle sera leur réaction», conclut un diplomate africain. Dans la nuit de mardi à mercredi, un accrochage entre des éléments de l'ex-séléka et des militaires français a été signalé en plein cœur de la capitale centrafricaine.

Lire la suite sur Jeune Afrique

 

Mis à jour le vendredi 10 décembre à 12h52

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

Bangui

AFP

Centrafrique: le nouveau cardinal promet de se rendre très vite au quartier musulman de Bangui

Centrafrique: le nouveau cardinal promet de se rendre très vite au quartier musulman de Bangui

AFP

Centrafrique: nouveau bilan de 11 morts dans les violences

Centrafrique: nouveau bilan de 11 morts dans les violences

AFP

Centrafrique: six morts au total dans les troubles

Centrafrique: six morts au total dans les troubles

CEEAC

Pressions

Michel Djotodia, par ici la sortie

Michel Djotodia, par ici la sortie

AFP

Centrafrique: la CEEAC ordonne un désarmement forcé

Centrafrique: la CEEAC ordonne un désarmement forcé

Boomerang

Centrafrique: l'aveu d'impuissance de Michel Djotodia

Centrafrique: l'aveu d'impuissance de Michel Djotodia

crise en Centrafrique

Chaos

Avant, la Centrafrique était une nation paisible. Mais ça, c'était avant.

Avant, la Centrafrique était une nation paisible. Mais ça, c'était avant.

Centrafrique

Pourquoi la Centrafrique suspend l'utilisation des SMS

Pourquoi la Centrafrique suspend l'utilisation des SMS

Centrafrique

Situation toujours tendue à Bangui

Situation toujours tendue à Bangui