mis à jour le

Nigeria: des hommes armés attaquent un village dans le centre du pays

Des hommes armés ont attaqué et incendié lundi matin un village dans le centre du Nigeria, faisant plusieurs morts, ont indiqué des témoins et la police, invoquant un ancien conflit inter-communautaire. 

Le bilan de l'attaque contre le village de Shonong dans l'Etat de Plateau n'a pu être établi dans l'immédiat, les témoins sur place parlant de 30 tués, dont des femmes et des enfants, et d'au moins 25 blessés, alors que la police ne confirmait que cinq morts. 

Le chef de la police de l'Etat Chris Olakpe a confirmé l'attaque, qui a débuté vers 7h00 du matin (6h00 GMT), indiquant qu'une enquête était en cours.

"Nous avons constaté que cinq personnes ont été tuées et que de nombreuses maisons ont été brûlées", a-t-il dit à l'AFP.

Selon des témoins, plus de 40 maisons ont été incendiées, tandis que le bétail a été soit tué soit emmené par les assaillants, soupçonnés d'être des bergers musulmans du groupe ethnique Hausa-Fulani.

L'Etat de Plateau et celui, voisin, de Kaduna, constituent la "ceinture centrale" (Middle Belt) du Nigeria où le nord musulman rencontre le sud dominé par les chrétiens.

L'organisation Human Rights Watch a indiqué en décembre dernier qu'environ 10.000 personnes ont été tuées dans ces deux Etats depuis 1992 en raison de leur identité religieuse ou ethnique, dont plusieurs milliers depuis 2010. 

Les chrétiens, divisés en petits groupes, mais au total majoritaires dans les deux Etats, et les musulmans Hausa-Fulani, s'accusent mutuellement de discrimination et de violences.

Un parlementaire de l'Etat de Plateau, Daniel Dem, a confirmé l'attaque, affirmant qu'elle avait fait "plus de 30 morts" et s'est demandé pourquoi l'armée présente dans la région n'était pas intervenue pour l'empêcher. Il n'a pas été possible d'obtenir dans l'immédiat une réaction des forces armées.

Deux chefs locaux avaient été tués à l'avant-veille de Noël.

AFP

Ses derniers articles: A Louxor, la reprise du tourisme égyptien est encore un mirage  RD Congo: Tshisekedi et Katumbi demandent "une transition sans Kabila"  L'Algérie détruit tout son stock de mines antipersonnel 

armes

AFP

Centrafrique: le retour surprise des groupes armés au gouvernement

Centrafrique: le retour surprise des groupes armés au gouvernement

AFP

Kenya: la maison du vice-président attaquée par des hommes armés

Kenya: la maison du vice-président attaquée par des hommes armés

AFP

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

hommes

AFP

Egypte: la police tue 4 hommes accusés d'implication dans un attentat

Egypte: la police tue 4 hommes accusés d'implication dans un attentat

AFP

La Côte d'Ivoire envoie 150 hommes

La Côte d'Ivoire envoie 150 hommes

AFP

Egypte: des hommes armés abattent trois policiers au Caire

Egypte: des hommes armés abattent trois policiers au Caire

pays

AFP

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays

AFP

Au Tchad, les réfugiés africains rêvent de rentrer au pays plutôt que d'Europe

Au Tchad, les réfugiés africains rêvent de rentrer au pays plutôt que d'Europe

AFP

Gabon: un an après la présidentielle, un pays en situation délicate

Gabon: un an après la présidentielle, un pays en situation délicate