mis à jour le

Le Sénégal veut saisir un bateau russe arraisonné pour pêche illégale

Le Sénégal veut saisir un navire russe qu'il a arraisonné pour pêche illégale dans ses eaux et lui réclamer une amende de 400 millions de FCFA (près de 610.000 euros) pour récidive, a affirmé dimanche son ministre de la Pêche, Haïdar El-Ali.

"Le +Oleg Naydenov+, ce grand navire de pêche que vous voyez derrière moi, qui fait 120 m de long (...) a pêché frauduleusement, sans aucune autorisation, dans les côtes sénégalaises", il est actuellement "entre les mains du gouvernement sénégalais, sous la surveillance à la fois de la Marine nationale et de la gendarmerie nationale", a déclaré à la presse M. El-Ali lors d'une visite au quai de la Marine à Dakar où le bateau est arrivé dans la nuit de samedi à dimanche.

"Malheureusement pour nous, la sanction maximum que nous pouvons" lui infliger, "c'est la saisie de l'engin de pêche, la saisie de la cargaison et une amende maximum de 200 millions de FCFA (près de 305.000 euros). En cas de récidive - et le +Oleg Naydenov+ est en multi-récidive (...) - nous allons lui mettre un maximum de charges. Parce qu'en cas de récidive, nous pouvons doubler cette amende, nous allons la porter à 400 millions de FCFA", a-t-il affirmé.

Le Sénégal a également "la possibilité d'amener cette affaire en justice parce qu'il y a eu refus d'obtempérer" de la part du commandant du bateau lors de l'opération d'arraisonnement par la Marine, "cela ne fait qu'aggraver leur situation. (...) Ce sont des bandits et nous allons lutter contre ces bandits", a-t-il ajouté.

Lors de la visite du ministre, des militaires en armes étaient visibles sur le bateau et autour.

D'après des médias russes, le navire avait à son bord environ 80 personnes - une soixantaine de Russes, une vingtaine de Bissau-Guinéens. Dimanche, trois Russes et plusieurs marins africains ont été vus par les journalistes, qui n'ont pas eu l'autorisation de leur parler ni de monter sur le bateau.

Selon le ministre Haïdar El-Ali, le bateau "a d'abord été observé" dans les eaux sénégalaises par un avion militaire français qui assiste la Direction de la surveillance et de la protection de la pêche au Sénégal (DPSP) pour la surveillance des côtes. 

Il a été arraisonné dans le sud du Sénégal, "dans la zone commune, une zone que nous partageons avec la Guinée-Bissau" et lors de l'opération, "le commandant du bateau a refusé d'obéir à la Marine nationale (...) Nous avons envoyé des commandos qui les ont obligés à venir ici" à Dakar, a-t-il expliqué. 

"En réalité, la loi (actuellement en vigueur au Sénégal concernant le secteur de la pêche) ne nous permet pas d'être répressifs" à la hauteur de la situation, "c'est pour cela que nous allons introduire un décret, pour que ces navires soient saisis, que les navires étrangers qui viennent piller nos ressources soient saisis et soient la propriété de l'Etat sénégalais", a encore indiqué Haïdar El-Ali.

"Une étude de l'USAID - la coopération américaine - a établi que le Sénégal perd tous les ans 150 milliards de FCFA (près de 228,7 millions d'euros) du fait de ces bateaux qui pêchent de manière illicite, donc de ces bateaux qui pillent nos ressources. (...) Il y a une cinquantaine de navires pareils qui sont au large de nos côtes, qui rentrent frauduleusement de temps en temps. Et nous ne permettrons pas cela", a-t-il affirmé.

 

AFP

Ses derniers articles: Guinée: les autorités reconnaissent la mort de 30 personnes  La défense de Kabuga ferraille contre sa remise  Algérie: la justice rejette la demande de libération du journaliste Khaled Drareni (ONG) 

bateau

AFP

Coronavirus: 46 touristes d'un bateau de croisière rapatriés d'Egypte

Coronavirus: 46 touristes d'un bateau de croisière rapatriés d'Egypte

AFP

Coronavirus: des passagers "inquiets" sur un bateau en quarantaine

Coronavirus: des passagers "inquiets" sur un bateau en quarantaine

AFP

Mauritanie: au moins 58 migrants morts dans le naufrage de leur bateau

Mauritanie: au moins 58 migrants morts dans le naufrage de leur bateau

illégale

AFP

Afrique du Sud: arrestation de quatre individus pour vente illégale de pattes de lions

Afrique du Sud: arrestation de quatre individus pour vente illégale de pattes de lions

AFP

Côte d'Ivoire: 5 ans ferme pour le président de région pour détention illégale de munitions

Côte d'Ivoire: 5 ans ferme pour le président de région pour détention illégale de munitions

AFP

Soudan: Béchir inculpé pour possession illégale de fonds étrangers

Soudan: Béchir inculpé pour possession illégale de fonds étrangers

pêche

AFP

Nigeria: un célèbre festival de pêche reprend après 10 ans d'interruption due

Nigeria: un célèbre festival de pêche reprend après 10 ans d'interruption due

AFP

L'Afrique du Sud suspend la pêche au poulpe après la mort de baleines

L'Afrique du Sud suspend la pêche au poulpe après la mort de baleines

AFP

Au large du Cap, pêche aux ormeaux et guerre des gangs

Au large du Cap, pêche aux ormeaux et guerre des gangs