mis à jour le

Mali: près de 6 tonnes d'explosifs découverts et détruits

Des soldats tchadiens et français ont découvert et détruit dans le nord du Mali près de six tonnes d'explosifs et des grenades, a annoncé lundi la Mission de l'ONU au Mali, la Minusma.

"Les 28 et 29 décembre, le bataillon tchadien de la Minusma et son détachement de liaison et d'appui (DLA) de la force (française) Serval ont mis à jour deux importantes caches d'armes et de munitions situées à environ 150 km au sud-ouest de Tessalit", localité située près de la frontière entre le Mali et l'Algérie, selon un communiqué de la Minusma.

Cette découverte "a permis la destruction de 5,7 tonnes de nitrate d'ammonium (un nitrate utilisé dans la fabrication d'explosifs) et d'une quarantaine de grenades", indique la Minusma selon laquelle elle "porte un nouveau coup sévère aux ressources des groupes terroristes" alliés à Al-Qaïda.

"C'est en effet la deuxième plus importante découverte d'explosifs cette année au Mali", affirme la Minusma.

Des soldats français avaient en septembre découvert et détruit un véhicule contenant près d'une tonne d'explosifs garé dans "une forêt à plus de 100 km à l'ouest d'Anéfis", localité entre Gao, plus grande ville du nord du Mali, et Kidal (extrême nord-est).

Les jihadistes dans le nord du Mali ont été affaiblis par les interventions internationales mais sont toujours actifs dans cette région où ils mènent notamment des attentats-suicide dont le dernier en date, le 19 décembre a tué deux casques bleus sénégalais à Kidal. 

Cette nouvelle destruction d'explosifs intervient à la veille de la visite au Mali du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

AFP

Ses derniers articles: CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain  Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel