mis à jour le

Ouganda: l'ONU appelle le président

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les droits de l'Homme s'est dit très préoccupé par la nouvelle législation sur l'homosexualité en Ouganda et a appelé le président ougandais à ne pas signer le texte adopté la semaine dernière par le Parlement.

"Si elle est signée par le Président, cette nouvelle loi renforcerait la stigmatisation et les préjugés et institutionnaliserait la discrimination", a déclaré dans un communiqué Ravina Shamdasani, la porte-parole du Haut-Commissariat.

L'agence onusienne a souligné que les membres de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) en Ouganda étaient une minorité vulnérable et marginalisée qui était déjà exposée à la discrimination et à la violence.

Cette loi, a-t-elle estimé, serait préjudiciable non seulement pour les membres de cette communauté mais également pour le travail des défenseurs des droits de l'Homme et les efforts déployés pour lutter contre le virus du sida dans le pays.

Le Haut-Commissariat a souligné que les dispositions de ce texte constituent clairement une violation des droits à la liberté, à la vie privée et à la non-discrimination inscrits dans la Constitution de l'Ouganda, de la déclaration universelle des droits de l'Homme et du pacte international sur les droits civils et politiques que le pays a ratifié.

"Le Gouvernement a une obligation légale de prévenir la discrimination et ne peut pas retirer des droits fondamentaux à certains individus parce que la majorité les désapprouve", a ajouté Ravina Shamdasani.

Le Parlement ougandais a adopté la semaine dernière un projet de loi durcissant la répression de l'homosexualité et prévoyant la prison à perpétuité pour les récidivistes.

Le texte, qui doit être soumis au président Yoweri Museveni, a suscité de vives critiques en Occident, notamment à Washington, l'Ouganda étant un des alliés des États-Unis sur le continent africain.

AFP

Ses derniers articles: Réfugiés: 358 millions de dollars promis  Guinée équatoriale: deux journalistes brièvement interpellés  Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué 

l'ONU

AFP

RDC: l'ONU va envoyer des experts pour enquêter sur les violences au Kasai

RDC: l'ONU va envoyer des experts pour enquêter sur les violences au Kasai

AFP

Centrafrique: l'ONU discute avec Brazzaville du retrait des soldats congolais

Centrafrique: l'ONU discute avec Brazzaville du retrait des soldats congolais

AFP

Libye: le Libanais Ghassan Salamé nommé envoyé de l'ONU

Libye: le Libanais Ghassan Salamé nommé envoyé de l'ONU

loi

AFP

Côte d'Ivoire: l'ASEC Mimosas fait la loi lors du derby ivoirien

Côte d'Ivoire: l'ASEC Mimosas fait la loi lors du derby ivoirien

AFP

Côte d'Ivoire: une nouvelle loi sur la presse dénoncée par les organisations professionnelles

Côte d'Ivoire: une nouvelle loi sur la presse dénoncée par les organisations professionnelles

AFP

Tunisie: la loi controversée sur les stupéfiants assouplie

Tunisie: la loi controversée sur les stupéfiants assouplie

président

AFP

Botswana: mort de l'ancien président Ketumile Masire

Botswana: mort de l'ancien président Ketumile Masire

AFP

Bénin: les réformes économiques du président Talon suscitent critiques et inquiétudes

Bénin: les réformes économiques du président Talon suscitent critiques et inquiétudes

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération