mis à jour le

Kenya: un train déraille dans un bidonville de Nairobi, au moins 6 blessés

Un train de marchandises a déraillé dimanche matin dans un bidonville de Nairobi,  percutant des habitations de fortune et blessant au moins 10 personnes, selon les autorités et la Croix-Rouge kényane.

"Au total, dix personnes ont été soignées à l'hôpital national Kenyatta", a indiqué un membre de la Croix-Rouge sur place, précisant que trois n'étaient que légèrement blessées et avaient quitté l'hôpital.

Les pompiers ont dégagé plusieurs blessés des ruines des cabanes détruites. "La plupart appelaient sous les décombres où elles étaient coincées et ne pouvaient bouger, mais nous avons réussi à les sortir de là et leur porter secours", a expliqué Johnson Maina, du département des pompiers.

A la tombée de la nuit, la locomotive et les wagons gisaient toujours sur le flanc au milieu des gravats.

"Les grues lourdes sont arrivées et le personnel des chemins de fer travaillent à aménager la ligne pour pouvoir soulever les wagons", a indiqué le membre de la Croix-Rouge.

Des habitants ont relevé que le nombre de victimes était peut-être moins élevé que prévu initialement car beaucoup de gens dont les maisons ont été détruites n'étaient pas chez eux quand l'accident est arrivé, étant partis pendant cette période de Noël pour aller à l'église ou dans leurs villages d'origine.

"En raison de la période des fêtes et de l'heure qu'il était, bon nombre de gens n'étaient pas chez eux", a déclaré à l'AFP un responsable local qui s'est identifié sous le nom de Patrick. 

"D'après les premières informations on craignait que beaucoup de gens n'aient été coincés sous le train, mais jusque-là nous n'avons aucun écho de personnes qui auraient disparu", a indiqué à l'AFP un responsable de la Croix-Rouge.

La Croix-Rouge avait auparavant indiqué craindre que "beaucoup d'autres personnes ne soient piégées" dans les décombres.

"Nous sommes reconnaissants de la rapidité des secours, c'est une chance que l'accident ne soit pas arrivé cette nuit, pendant que les gens dormaient. Nous aurions pu avoir une vraie catastrophe", a noté Mercline Akelo, qui vend du poisson juste à côté des rails du chemin de fer.

"J'allais commencer mon travail, j'étais allée chercher mon stock et j'en ai entendu parler en revenant, je ne sais pas ce qui ce serait passé si l'accident était arrivé pendant que je vendais mon poisson", a-t-elle ajouté.

Environ 250.000 personnes s'entassent dans le bidonville de Kibera, l'un des plus peuplés d'Afrique, selon une ONG qui y a mené une étude de la population.

Selon le ministre des Transports Michael Kamau, le gouvernement a depuis longtemps prévenu les habitants de Kibera qu'il était dangereux de construire des habitations de fortune au bord des rails qui traversent le bidonville.

"Nous avons toujours prévenu les gens de ne pas empiéter sur l'espace de la voie ferrée", a-t-il dit, ajoutant: "Ils doivent donc changer de place, nous ne pouvons pas continuer à avoir de tels accidents".

AFP

Ses derniers articles: Gambie: le président sortant Jammeh rejette les résultats une semaine après  Gambie: une semaine après, le président Jammeh rejette les résultats  Côte d'Ivoire: Serge Aurier désigné meilleur footballeur de l'année 

bidonville

AFP

Ouganda: reine des échecs, un passeport pour quitter le bidonville

Ouganda: reine des échecs, un passeport pour quitter le bidonville

AFP

Liberia: la mer chasse les habitants du plus grand bidonville

Liberia: la mer chasse les habitants du plus grand bidonville

AFP

Le pape François accueilli chaleureusement dans le bidonville kényan de Kangemi

Le pape François accueilli chaleureusement dans le bidonville kényan de Kangemi

blessés

AFP

RDC: une fillette tuée et 31 Casques bleus blessés

RDC: une fillette tuée et 31 Casques bleus blessés

AFP

Yémen: le roi d'Arabie autorise l'évacuation des blessés du carnage de Sanaa

Yémen: le roi d'Arabie autorise l'évacuation des blessés du carnage de Sanaa

AFP

Mali: un Casque bleu tué et cinq blessés dans le Nord (ONU)

Mali: un Casque bleu tué et cinq blessés dans le Nord (ONU)

train

AFP

Train déraillé au Cameroun: plainte contre une filiale de Bolloré

Train déraillé au Cameroun: plainte contre une filiale de Bolloré

Catastrophe ferroviaire d'Eseka

«On a l'impression que Bolloré veut faire du conducteur du train un bouc émissaire»

«On a l'impression que Bolloré veut faire du conducteur du train un bouc émissaire»

Cameroun

Le silence de Bolloré ulcère les Camerounais après la catastrophe ferroviaire d'Eseka

Le silence de Bolloré ulcère les Camerounais après la catastrophe ferroviaire d'Eseka