mis à jour le

Manifestation à Siliana, 27 novembre 2013. REUTERS/Anis Mili
Manifestation à Siliana, 27 novembre 2013. REUTERS/Anis Mili

Tunisie: trop de vieux politiciens, votez pour les jeunes!

Trois ans après l'immolation de Mohamed Bouazizi, les Tunisiens ne semblent pas encore prêts à donner leur voix aux jeunes.

Il y a trois ans, jour pour jour, Mohamed Bouzizi, un vendeur ambulant originaire de Sidi Bouzid, s'immolait par le feu. Un geste de désespoir qui poussa des millions de Tunisiens à descendre dans la rue et réclamer le départ du président Zine el Abidine Ben Ali. Depuis le 14 janvier, date à laquelle le raïs a fui le pays, la Tunisie erre dans les méandres d'une interminable transition démocratique. En trois ans, six gouvernements et quatre Premiers ministres se sont succédé, sans grand enthousiasme.

La dernière nomination en date fut celle, après des mois tractations, de Medhi Joomâa, le 14 décembre dernier. L'occasion pour le site d'information Tekiano de revenir sur le paysage politique tunisien vieillisant:

«Trop de vieux politiciens? Tunisiens, élisez les jeunes!», titre le site d'information. Trois ans après une révolution qui consacra la place des «shebabs» ( jeunes) au centre de la société, ces derniers demeurent toujours minoritaires dans les institutions du pays.

«Le paysage de la scène politique tunisienne se caractérise par l’âge relativement élevé des politiciens qui sont mis en avant pour gérer le processus transitionnel. Pas plus tard que la semaine dernière, le nom de Mustapha Filali a été proposé pour le poste de Premier ministre; il est jeune de 92 ans!», illustre le site.

Des jeunes Tunisiens proposent pourtant leur candidature via les réseaux sociaux. Ils comptent, eux aussi, peser dans la transition politique. Une page Facebook Campagne : élis un jeune rassemble des CV de jeunes prêts à s'investir en politique. Une future base de données pour répertorier toutes les forces vives de la Tunisie. L'immolation de Mohamed Boizizi s'explique aussi par ce fossé générationnel.

Lu sur Tekiano

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

démocratie

AFP

Présidentielle kényane annulée: la presse salue la "maturation" de la démocratie

Présidentielle kényane annulée: la presse salue la "maturation" de la démocratie

AFP

Tunisie: un parti islamiste radical appelle

Tunisie: un parti islamiste radical appelle

Politique

Kabila, un "obstacle" à la démocratie pour l'opposition

Kabila, un "obstacle" à la démocratie pour l'opposition

Mohamed Bouazizi

Alertes

Est-il le Mohamed Bouazizi du Rwanda?

Est-il le Mohamed Bouazizi du Rwanda?

Tunisie

La deuxième révolte de Sidi Bouzid

La deuxième révolte de Sidi Bouzid

Tunisie

Mohamed Bouazizi hante les Franco-Tunisiens

Mohamed Bouazizi hante les Franco-Tunisiens

politique

AFP

Libye: les kadhafistes peuvent être inclus dans le processus politique

Libye: les kadhafistes peuvent être inclus dans le processus politique

AFP

Côte d'Ivoire: turbulence sécuritaire ou instabilité politique croissante

Côte d'Ivoire: turbulence sécuritaire ou instabilité politique croissante

AFP

Le Togo, une exception

Le Togo, une exception