mis à jour le

Mondial des clubs: l'Ivoirien Guehi et le Raja en plein "rêve"

Le milieu du Raja Casablanca, Kouko Guehi, auteur du but décisif samedi en quart de finale du Mondial des clubs face à Monterrey, a affirmé dimanche qu'il vivait "un rêve" lors de cette édition au Maroc.

Après avoir battu les Néo-Zélandais d'Auckland City (2-1) en barrage le 11 décembre, le Raja, qualifié en tant que champion du pays hôte, a décroché une place inespérée en demi-finale en l'emportant 2-1 après prolongation, pour le plus grand plaisir des 35.000 spectateurs d'Agadir (sud-ouest).

Le but décisif a été inscrit à la 95e minute par Kouko Guehi.

"Marquer le but qualificatif de mon équipe, c'est un rêve pour moi. Même plus qu'un rêve. (...) Entrer dans l'histoire de mon club, c'est merveilleux", a déclaré à l'AFP le milieu ivoirien.

Si la perspective de retrouver mercredi en demi-finale l'Atletico Mineiro de Ronaldinho l'"enchante", elle ne semble pas effrayer le joueur ivoirien.

"Depuis que je suis enfant, mon rêve est de voir Ronaldinho en personne et jouer contre lui, c'est quelque chose d'énorme. Mais une fois sur le terrain, tout va changer, on va disputer une partie de football, d'homme à homme", a-t-il estimé.

Agé de bientôt 31 ans, l'Ivoirien est pensionnaire depuis 2010 du Raja, un des clubs les plus titrés du royaume (11 titres de champion du Maroc, trois Ligue des champions d'Afrique). Mais il n'a pas caché voir plus loin.

"C'est mon rêve de jouer en Europe, même si pour le moment je veux me concentrer sur ce Mondial des clubs. J'aimerais gagner le trophée avec le Raja et ensuite jouer en Europe, si ça s'avère possible", a-t-il affirmé.

S'il n'a été appelé en sélection que chez les moins de 17 ans, Kouko Guehi a par ailleurs avoué garder l'espoir de voir le Brésil l'été prochain avec les Eléphants.

"Le football, ça va très vite. A cinq ou six mois du Mondial, je vais travailler pour faire en sorte d'y être. Personne ne peut savoir. Mais je n'en fais pas une obsession", a-t-il clamé.

 

AFP

Ses derniers articles: Le prix Nobel Wole Soyinka répond aux attaques sur les réseaux sociaux  Angleterre: Bolasie (Everton) va être opéré d'un genou  Abus sexuels en Centrafrique: des Casques bleus mis en cause