mis à jour le

Manifestation contre le président islamiste Mohamed Morsi, le 3 juillet, au Caire. REUTERS/Suhaib Salem
Manifestation contre le président islamiste Mohamed Morsi, le 3 juillet, au Caire. REUTERS/Suhaib Salem

Les imprévus du printemps arabe

Un journaliste de la BBC dresse une liste des (tristes) évènements que nous n'attendions pas après les révolutions arabes.

Près de trois ans après les mouvements polulaires qui ont secoué le monde arabe, l'heure du bilan a-t-elle sonné? Un journaliste de la BBC s'est prêté à l'exercice en dressant la liste des phénomènes imprévus en 2011. Cette énumération explique combien les attentes et les aspirations étaient grandes au lendemain de mouvements populaires qui ont conduit à la chute de vieux régimes autocratiques. Et combien celles-ci ont été mises à mal par l'interminable transition politique qui a suivi. Sombre tableau.

Selon le classement, le monde arabe post-révolution marque la victoire des régimes monarchiques du Golfe, ainsi que celle de l'Iran, un pays devenu central dans le règlement de la crise syrienne. Autre imprévu du printemps arabe, la défaite cuisante des Frères musulmans, sortis victorieux des premières élections libres organisées en Tunisie puis en Egypte. En juillet dernier, les Frères musulmans égyptiens ont été évincé du pouvoir à la suite d'un coup d'Etat militaire plebiscité par des millions de manifestants. Ce putch signe, selon le journaliste de la BBC, la perte d'influence des Etats-Unis sur le cours de l'histoire au Moyen-Orient. Soutien de l'islamiste Mohamed Morsi après sa victoire à l'élection présidentielle, l'administration américaine n'a pas pu empêcher son renversement par les militaires, le 3 juillet dernier.

Comme un récent rapport décrié de la Fondation Reuters, l'article mentionne la dégradation de la situation des femmes dans sa liste de tout ce que l'on attendait pas après ce printemps arabe. Cette publication placait l'Egypte à la dernière place des pays arabes en termes de droits des femmes. Mais comme l'ont souligné de nombreux sites, ce sondage manquait terriblement de sérieux. Il donne l'impression que le harcèlement sexuel est né avec la révolution or ce phénomène existait bien avant le 25 janvier 2011. Plus grave, il insinue que le monde peut déjà tirer les leçons du «printemps arabe»: mieux vaut être restés en dehors. Or comme le souligne la BBC, les révolutions et leurs conséquences deviennent plus claires dans le temps long.

Lu sur la BBC

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La dernière monarchie absolue d'Afrique veut interdire le divorce  Le chef du renseignement du Nigeria cachait 43 millions de dollars chez lui  Le chômage des jeunes est un problème partout en Afrique, sauf dans un pays 

Egypte

AFP

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

AFP

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

AFP

Messi en Egypte mardi pour une campagne contre l'hépatite C

Messi en Egypte mardi pour une campagne contre l'hépatite C

femmes arabes

Focus

Dans l'intimité des Saoudiennes

Dans l'intimité des Saoudiennes

Santé

Pourquoi les femmes arabes sont de plus en plus obèses

Pourquoi les femmes arabes sont de plus en plus obèses

Power

Les femmes arabes les plus influentes en 2013

Les femmes arabes les plus influentes en 2013

Frères musulmans

Cinéma

Les juifs égyptiens, héros d’une série télévisée du Ramadan

Les juifs égyptiens, héros d’une série télévisée du Ramadan

Sissimania

Pourquoi les intellos égyptiens sont fans de Sissi

Pourquoi les intellos égyptiens sont fans de Sissi

Egypte

Ne cherchez aucun enjeu dans la présidentielle égyptienne

Ne cherchez aucun enjeu dans la présidentielle égyptienne