mis à jour le

Attaque du Westgate: les assaillants pourraient avoir fui avant l'assaut

Les quatre terroristes responsables de l'attaque du centre commercial Westgate, qui avait fait au moins 67 morts en septembre à Nairobi, pourraient avoir fui avant l'assaut des forces kényanes, selon un rapport de la police new-yorkaise publié mardi.

L'attaque du Westgate, qui a duré quatre jours, a été revendiquée par des islamistes somaliens shebab. Ils ont dit avoir agi en représailles de l'intervention militaire kényane menée contre eux dans le sud somalien depuis fin 2011.

Selon les forces de sécurité kényanes, tous les assaillants avaient été tués à la fin de la prise d'otages dans le centre.

Selon le rapport de la police new-yorkaise, qui avait envoyé des enquêteurs au Kenya après l'attentat, les terroristes apparaissent pour la dernière fois sur les écrans de surveillance du centre commercial à 00H54 le 22 septembre, 12 heures après le début de l'attaque.

"On ne sait pas si les terroristes ont été tués ou ont fui le centre commercial. Un des facteurs expliquant cette incertitude est le fait qu'un périmètre de sécurité n'a pas été maintenu autour du centre", pointe la police nex-yorkaise. Selon elle, la plupart des victimes ont "probablement" été tuées pendant la première heure de l'assaut, même s'il a fallu quatre jours aux forces kényanes pour rétablir la sécurité dans le centre.

Interpol aide les autorités kényanes pour tenter d'identifier les corps des terroristes, mais aucune identification n'a encore été annoncée.

Le rapport de la police new-yorkaise met également en lumière une mauvaise communication entre police et armée, aboutissant notamment à la mort d'un officier de police, tué par des soldats.

"Des assauts armés menés contre des cibles comme des centres commerciaux constituent une tactique simple, efficace et facile à copier", met en garde le rapport.

Un tribunal de Nairobi a refusé la semaine dernière de libérer sous caution quatre hommes inculpés de "soutien à un groupe terroriste", pour leur participation présumée à l'organisation de cette attaque.

AFP

Ses derniers articles: Nigeria: manifestation dans un camp de Maiduguri contre les conditions de vie  Mali: au moins 3 Casques bleus tués dans une attaque  Egypte: lourdes condamnations pour des violences mortelles devant un stade 

assaillants

AFP

Attaque au Burkina: les assaillants étaient "très jeunes"

Attaque au Burkina: les assaillants étaient "très jeunes"

AFP

Mali: tirs contre un camp de l'ONU, deux militaires blessés, deux assaillants tués

Mali: tirs contre un camp de l'ONU, deux militaires blessés, deux assaillants tués

AFP

Mali: deux assaillants tués, une "bavure" selon des villageois

Mali: deux assaillants tués, une "bavure" selon des villageois

attaque

AFP

Mali: au moins 3 Casques bleus tués dans une attaque

Mali: au moins 3 Casques bleus tués dans une attaque

AFP

Egypte: 18 morts dans une attaque contre des forces de sécurité revendiquée par l'EI

Egypte: 18 morts dans une attaque contre des forces de sécurité revendiquée par l'EI

AFP

Somalie: 12 morts dans une attaque shebab, des soldats fuient au Kenya

Somalie: 12 morts dans une attaque shebab, des soldats fuient au Kenya