mis à jour le

Afrique du Sud: le président Zuma absent du sommet sur la sécurité

Le président sud-africain Jacob Zuma ne participera pas vendredi et samedi au Sommet de l'Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique à Paris, a indiqué le ministère des Affaires étrangères qui représentera l'Afrique du Sud à Paris.

La ministre Maite Nkoana-Mashabane "représentera l'Afrique du Sud. M. Zuma n'y assistera pas", a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Clayson Monyela.

La participation de M. Zuma avait initialement été annoncée durant la récente visite d'Etat du chef de l'Etat français à Pretoria les 14 et 15 octobre.

Aucune raison n'a été communiquée dans l'immédiat pour ce changement d'agenda, alors que l'Afrique du Sud est un acteur diplomatique et militaire de poids sur le continent et chantre du rôle des Africains dans la sécurité de leur propre continent.

Elle compte 700 militaires au Soudan et, surtout, 2.000 militaires environ dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) au sein de la Monusco et surtout de la Brigade d'intervention déployée cette année avec un mandat offensif.

Mme Nkoana-Mashabane doit arriver à Paris mercredi, selon M. Monyela. Elle est rentrée dimanche d'une visite à Goma (est de la RDC) où elle a remis un "message spécial" au président congolais Joseph Kabila, s'est entretenu avec lui et a rencontré les soldats sud-africains, servant dans la Brigade aux côtés de Tanzaniens et Malawites, selon un communiqué.

"Durant sa rencontre avec le président Kabila, Mme Mashabane a réaffirmé l'engagement de l'Afrique du Sud en faveur d'une consolidation de la paix dans la région des Grands Lacs", selon le communiqué.

"L'Afrique du Sud est partie intégrante de l'Afrique et en conséquence va continuer à contribuer à une paix durable dans la région", a-t-elle déclaré aux militaires.

Afrique

AFP

De violentes manifestations en Afrique du Sud contraignent le président

De violentes manifestations en Afrique du Sud contraignent le président

AFP

Manifestations en Afrique du Sud: balles en caoutchouc avant l'arrivée de Ramaphosa

Manifestations en Afrique du Sud: balles en caoutchouc avant l'arrivée de Ramaphosa

AFP

Afrique du Sud: appel rejeté pour une femme condamnée

Afrique du Sud: appel rejeté pour une femme condamnée

Paris

AFP

L'errance kafkaïenne

L'errance kafkaïenne

AFP

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique

AFP

Libye: le maréchal Haftar hospitalisé

Libye: le maréchal Haftar hospitalisé

président

AFP

Burundi: le président Nkurunziza remplace son chef de la diplomatie

Burundi: le président Nkurunziza remplace son chef de la diplomatie

AFP

Nigeria: le président Buhari crée la polémique en traitant les jeunes de paresseux

Nigeria: le président Buhari crée la polémique en traitant les jeunes de paresseux

AFP

Nigeria: le président Buhari reçu par Donald Trump le 30 avril

Nigeria: le président Buhari reçu par Donald Trump le 30 avril