mis à jour le

Centrafrique: mini-sommet

Un mini-sommet sur la Centrafique se tiendra le 7 décembre à Paris, après un vote à l'ONU sur le sujet et dans la foulée d'un sommet sur la paix et la sécurité en Afrique, a annoncé samedi la présidence française.

Une quarantaine de dirigeants africains se réuniront les 6 et 7 décembre à Paris pour un "sommet de l'Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique", à l'initiative du président français François Hollande.

Le mini-sommet se tiendra dans la foulée et après le vote, prévu en milieu de semaine, d'une résolution de l'ONU autorisant le déploiement d'une force africaine soutenue par la France en Centrafrique.

Il réunira, outre M. Hollande, une dizaine de participants parmi lesquels le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, les dirigeants des pays voisins ainsi que le Premier ministre centrafricain Nicolas Tiangaye, a-t-on précisé de même source.

Cette réunion se tiendra "à la demande de plusieurs pays" et "permettra un échange sur les moyens à mettre en ½uvre en vue de l'application de la résolution", a-t-on encore ajouté.

La résolution de l'ONU doit permettre de renforcer la force africaine en Centrafrique (Misca), qui compte actuellement 2.500 soldats venus du Tchad, du Cameroun, du Congo et du Gabon et dont les effectifs doivent être portés à 3.600 hommes.

De son côté, la France envisage de déployer un millier de militaires en appui de cette force africaine, selon le ministère de la Défense.

L'ancienne colonie française est plongée dans le chaos depuis le renversement, le 24 mars, du président François Bozizé par Michel Djotodia, le chef d'une coalition rebelle, la Séléka, aujourd'hui dissoute mais dont les éléments continuent à semer la terreur dans le pays.

AFP

Ses derniers articles: Tanzanie: les corps des Casques bleus tués en RDC rapatriés mardi ou mercredi  Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc  En Egypte, le rêve d'une nouvelle capitale en plein désert 

décembre

AFP

Niger: les combattants de Boko Haram ont jusqu'au 31 décembre pour se repentir

Niger: les combattants de Boko Haram ont jusqu'au 31 décembre pour se repentir

AFP

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

AFP

RD Congo: discussion sur l'application de l'accord du 31 décembre

RD Congo: discussion sur l'application de l'accord du 31 décembre

Paris

AFP

La "Françafrique", des liens sulfureux entre Paris et l'Afrique de l'Ouest

La "Françafrique", des liens sulfureux entre Paris et l'Afrique de l'Ouest

AFP

Saad Hariri a quitté Paris pour Le Caire

Saad Hariri a quitté Paris pour Le Caire

AFP

Paris et Rabat conjuguent leurs visées économiques en Afrique

Paris et Rabat conjuguent leurs visées économiques en Afrique