mis à jour le

Des élèves de l'école St Joseph au Soudan, REUTERS/Skye Wheler
Des élèves de l'école St Joseph au Soudan, REUTERS/Skye Wheler

Afrique du Sud: peut-on demander à des élèves de décrire une scène de viol?

C'est pourtant l'épreuve étonnante proposée aux candidats au bac d'art dramatique en Afrique du Sud.

Le fait divers qui avait choqué l’Afrique du Sud, il y a 12 ans, a refait surface. Selon le site sud-sfricain News 24, le texte relatant le viol d'un enfant de 9 mois dans un petit village au nord du Cap en 2001, a été le sujet d’une épreuve du baccalauréat d'art dramatique. L’une des consignes imposées était de mettre en scène un viol de bébé de façon théâtrale, «à l'aide d'une miche de pain et un manche à balai».

Choqués et perturbés, certains élèves ont alertés leurs parents qui ont par la suite contacté les médias.

«Tout le monde était choqué que l’on nous pose ce genre de questions. C'était tellement horrible et nous ne savions pas comment y répondre», explique un futur bachelier, d'après la BBC.

Face à l’ampleur du scandale le ministère de l’Education a publié un communiqué dans lequel, il se justifie et tente de minimiser la gravité des faits.

«S'il y a des preuves que les candidats ont été affectés par cette question, la question sera exclue et le système de notation sera ajusté en conséquence… Il n'est demandé à aucun moment que le candidat décrive littéralement le viol d’un bébé de 9 mois.»

Selon le ministère, cela pourrait même avoir un effet positif sur la société.

«En outre, les 12 élèves sont de jeunes adultes qui sont pleinement conscients des problèmes sociaux auxquels est confronté notre pays et l'art dramatique... Ils sont de puissants moteurs pour créer une conscience sociale et de l'éducation sur les questions de société qui doivent être abordées pour apporter des changements.»

Le texte est tiré de l’œuvre de Lara Foot Newton, «Tshepang» (surnom de l’enfant dans la pièce) qui lui-même est inspiré de ce fait divers de 2001. Le scandale déclenché par cette affaire a fait revivre aux Sud-Africains de tristes souvenirs.

Lu sur News 24 et la BBC

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice  Au Mali, l'Assemblée nationale privée d'électricité pour impayés  En Gambie, la fin de la dictature pousse de nombreux migrants à revenir au pays 

baccalauréat

Mauvaise note

Au Libéria, un seul lycéen sur 42.000 a obtenu le baccalauréat en 2016

Au Libéria, un seul lycéen sur 42.000 a obtenu le baccalauréat en 2016

Recul

L'apartheid n'est pas fini dans les écoles sud-africaines

L'apartheid n'est pas fini dans les écoles sud-africaines

Nabil

Echanges entre Pr Moussa Ouattara et les lauréats des examens scolaires du BEPC et du baccalauréat 2013

Echanges entre Pr Moussa Ouattara et les lauréats des examens scolaires du BEPC et du baccalauréat 2013

examen

AFP

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen

AFP

Gabon: la CPI va ouvrir un examen préliminaire sur la crise post-électorale

Gabon: la CPI va ouvrir un examen préliminaire sur la crise post-électorale

AFP

Burundi: la Cour pénale internationale ouvre un examen préliminaire sur les récentes violences

Burundi: la Cour pénale internationale ouvre un examen préliminaire sur les récentes violences