mis à jour le

Libye: nouvelle attaque

Une unité des forces spéciales de l'armée libyenne a essuyé dans la nuit de mardi à mercredi des coups de feu à Benghazi dans l'est du pays, sans qu'il n'y ait de victime, tandis que la ville entame son deuxième jour de grève déclenchée par des confrontations meurtrières lundi entre l'armée et le groupe jihadiste Ansar Asharia.

"Des inconnus a bord d'une voiture ont tiré dans la nuit des coups de feu en direction d'une unité de l'armée chargée de sécuriser l'hôpital al-Jala de Benghazi, sans faire de victime", a indiqué à l'AFP une source de sécurité."Les assaillants ont pris la fuite après la riposte de la patrouille", a ajouté cette source.

De violents affrontements ont opposé lundi durant plusieurs heures les forces spéciales de l'armée régulière et Ansar Asharia, faisant sept morts et une cinquantaine de

blessés, selon le ministère de la Santé.

A la suite de ces heurts, le Conseil local de Benghazi, équivalent de la mairie, et l'Union des organisations de la société civile de la ville ont appelé à la "désobéissance civile" durant trois jours, à compter de mardi, en observant notamment des grèves. Les écoles et universités ainsi que les banques et administrations de la ville étaient paralysées mercredi au deuxième jour de cette grève largement suivie dans ces secteurs, selon un journaliste de l'AFP.

Une délégation du Congrès général national (CGN, Parlement) a eu à ce propos des entretiens dans la ville sans déboucher sur un règlement de la crise.

Composé d'anciens rebelles ayant combattu les forces loyalistes en 2011, Ansar Asharia ("les partisans de la loi islamique", en arabe) a été créé après la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

Ce groupe salafiste est soupçonné d'avoir attaqué des juges et des membres des forces de l'ordre et d'avoir perpétré l'attaque contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi, qui avait coûté la vie à quatre Américains, dont l'ambassadeur, en septembre 2012.

AFP

Ses derniers articles: Climat: au Sahel, trois fois plus de tempêtes extrêmes en 35 ans  Les journalistes du Maghreb "sous haute tension", selon RSF  Jean Pigozzi, collectionneur possédé par l'Afrique 

attaque

AFP

Attaque meurtrière contre l'armée au Mali, des "terroristes" neutralisés

Attaque meurtrière contre l'armée au Mali, des "terroristes" neutralisés

AFP

Huit policiers tués dans une attaque dans l'est de la Tanzanie

Huit policiers tués dans une attaque dans l'est de la Tanzanie

AFP

Attaque d'un convoi de prisonniers au Tchad: quatre militaires arrêtés

Attaque d'un convoi de prisonniers au Tchad: quatre militaires arrêtés

Benghazi

AFP

Libye: HRW évoque des crimes de guerre

Libye: HRW évoque des crimes de guerre

AFP

Libye: les jihadistes chassés de leur bastion

Libye: les jihadistes chassés de leur bastion

AFP

Libye: 15 soldats tués dans un attentat suicide

Libye: 15 soldats tués dans un attentat suicide

grève

AFP

Tunisie: grève générale et manifestation dans le nord-ouest

Tunisie: grève générale et manifestation dans le nord-ouest

AFP

Mali: levée du mouvement de grève dans le secteur de la Santé

Mali: levée du mouvement de grève dans le secteur de la Santé

AFP

RDC: appel à la grève générale

RDC: appel à la grève générale