mis à jour le

Affaire autoroute Est-Ouest : l’examen des pourvois reporté au 19 décembre

La Cour suprême a renvoyé, jeudi dernier, l'examen des pourvois en cassation introduits par de nombreux prévenus poursuivis dans le cadre de l'affaire de l'autoroute Est-Ouest. Ces derniers, au moins une dizaine, contestent l'arrêt de la chambre d'accusation du 12 novembre 2012 qui avait criminalisé le dossier, confirmant en grande partie les conclusions du juge d'instruction du pôle pénal spécialisé du tribunal de Sidi M'hamed près la cour d'Alger. Jeudi, rien n'indiquait que l'affaire allait être examinée. Le juge chargé du dossier «était absent depuis quelques jours pour raison de santé», nous expliquent nos interlocuteurs. Ce qui a nécessité, nous dit-on, le renvoi de l'affaire au 19 décembre prochain. Néanmoins, certaines sources bien informées n'hésitent pas lier ce report à la récente nomination du juge Slimane Boudi (ancien président de la commission de supervision des élections locales et des législatives de 2012) en tant que président de la Cour suprême, en remplacement de Kaddour Beradja «remercié» dans des conditions encore méconnues.  «Il est probable que le renvoi soit lié à la venue d'un nouveau président de la Cour suprême. Le dossier doit nécessairement passer par lui, sauf s'il estime que les dossiers traités par son prédécesseur ne doivent pas être retouchés», expliquent nos sources.  

affaire

AFP

Affaire Bolloré: le président guinéen veut porter plainte

Affaire Bolloré: le président guinéen veut porter plainte

AFP

En Afrique du Sud, une affaire de ventes d'armes vieille de 20 ans

En Afrique du Sud, une affaire de ventes d'armes vieille de 20 ans

AFP

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

décembre

AFP

RDC: la Monusco sans nouvelle d'un Casque bleu tanzanien depuis décembre

RDC: la Monusco sans nouvelle d'un Casque bleu tanzanien depuis décembre

AFP

Niger: les combattants de Boko Haram ont jusqu'au 31 décembre pour se repentir

Niger: les combattants de Boko Haram ont jusqu'au 31 décembre pour se repentir

AFP

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre